IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

France : l'État publie la nouvelle édition de son référentiel de logiciels libres
Que recommande-t-il pour la conception et le développement de systèmes d'information ?

Le , par Patrick Ruiz

95PARTAGES

16  0 
Dans un souci de minimiser les coûts tout en conservant la qualité des logiciels utilisés, l’État français a défini depuis 2012, un cadre de convergence des logiciels libres à privilégier ou à abandonner dans le développement des systèmes d’information de ses ministères. L’ensemble des logiciels libres préconisés se présente sous la forme du socle interministériel de logiciels libres (SILL), c’est-à-dire sous la forme d’un tableau qui répertorie les logiciels conseillés ou abandonnés par l’État français.

Comme de coutume, le tableau comprend plus d'une centaine de logiciels, y compris pour les développeurs et bien d'autres destinés à des utilisations variées. Ci-dessous, un listing non exhaustif de logiciels et outils recommandés pour la catégorie « Conception et développement » :

  • environnement de développement intégré (EDI) : comme les années précédentes, Eclipse est recommandé en tant qu'EDI et son plugin Acceleo pour la génération de code. Visual Studio Code revient cette année dans la liste des EDI recommandés par l'État ;
  • développement d'applications Web : OpenJDK comme environnement d'exécution recommandé ;
  • outil de gestion de code source : Git comme outil de gestion des configurations (serveur) ;
  • gestion des anomalies : Mantis BT est recommandé en tant qu'outil de remontée de bogue ;
  • installation, packaging, diffusion et distribution : Maven comme outil recommandé pour la gestion des dépendances, Yarn est une alternative proposée, NPM pour la gestion de paquets Node.js ;
  • outils d’analyse et de modélisation : Pencil arrive en fin de recommandation pour ce qui est du maquettage IHM (statique ou dynamique) ;
  • test et intégration : JUnit comme outil de gestion des tests unitaires, Fitnesse et DbFit passent en fin de recommandation comme outils d'injection afin de tester les couches basses, Jenkins comme outil d'aide à la livraison (dépôt, intégration continue...), Squash TF pour l'automatisation des tests, Selenium Server pour l'automatisation des tests Web, Squash TM pour la gestion des campagnes de tests et Jailer pour la gestion des jeux de données ;
  • etc.




La catégorie « Données et contenu » intéresse également les développeurs. Ci-dessous, une liste de logiciels recommandés selon les finalités :

  • systèmes de gestion de bases de données relationnelles : PostreSQL est recommandé comme base de données transactionnelle, MariaDB comme base transactionnelle cluster et PostGIS comme base de données géomatique ;
  • systèmes de gestion de bases de données non relationnelles : MongoDB est recommandé comme base de données NoSQL.



Dans le cadre d’un usage plus général l’État recommande les logiciels libres suivants :

  • authentification : KeePass comme gestionnaire de mots de passe et VeraCrypt (en observation) pour le chiffrement de disques ;
  • suites bureautiques : LibreOffice ;
  • éditeur de texte : Notepad++ ;
  • lecteur multimédia : VLC ;
  • courrielleur : Thunderbird ;
  • client de messagerie : Roundcube ;
  • client de messagerie instantanée : Jitsi ;
  • client FTP : Filezilla ;
  • navigateur : Firefox ESR ;
  • logiciel de compression : 7zip ;
  • systèmes d'exploitation serveur : les distributions GNU/Linux CentOS, Ubuntu (écoles) et Debian ;
  • etc.

Le référentiel de logiciels libres était jusqu'ici actualisé à une fréquence annuelle. L'année en cours introduit un changement sur cet axe. Désormais, les mises à jour seront proposées en continu au cours d'une année.

Source : SILL 2021

Et vous ?

Quelle est votre opinion sur les logiciels recommandés par l’État français ? Sont-ils pertinents ?

Pensez-vous qu’il existe des logiciels libres que l’État français devrait conseiller, mais qui ont été omis ?

Existe-t-il dans le SILL 2021 des logiciels que l’État ne devrait pas recommander, mais qui l’ont été ?

Voir aussi :

SILL 2018 : l’État actualise son référentiel de logiciels libres, qu’est-il recommandé pour la conception et le développement logiciel cette année ?
Liste des logiciels libres recommandés par l’État en 2017 mise à jour par le SILL, de nouveaux entrants dans la rubrique virtualisation
Liste des logiciels libres recommandés par l’État en 2016 publiée par le SILL
France : le Sénat choisit d’encourager l’utilisation des logiciels libres et formats ouverts plutôt que de leur donner la priorité
Sénat : un amendement réintroduit une disposition visant à promouvoir le logiciel libre et les formats ouverts au sein des administrations françaises
Les ministères français hésitent encore entre LibreOffice ou Microsoft Office ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Karadoc
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 25/08/2021 à 21:53
Je travaille dans la fonction publique depuis 20 ans. Certains outils/services libres, en particulier côté serveur et dans le monde Linux sont relativement bien intégrés (bien que des établissements fassent le choix du tout Microsoft), mais côté utilisateur/applications de bureau, c'est désespérant. Et le confinement lié au Covid n'a pas simplifié les choses (les GAFAM ont juste eu à mettre un coup de pouce à une stratégie bien rodée et Office 365 a fait ses entrées partout, au prétexte de favoriser le télétravail).
C'est à désespérer...
11  1 
Avatar de AoCannaille
Membre expert https://www.developpez.com
Le 26/08/2021 à 11:26
Citation Envoyé par Aspartame Voir le message
ils ont bien raison de recommander audacity ...

des gens éclérés ont du rédiger ce document

un certain cédric a du le valider du haut de ses compétences
Note bien qu'ils recommandent Audacity 2.3.3, et pas la version 3 qui commence à poser des problèmes éthiques. tant qu'un Fork ne s'est pas imposé, c'était la bonne décision à prendre.
3  0 
Avatar de mitchch
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 05/09/2021 à 12:44
Bonjour,

Je ne sais pas si vous possédez des imprimantes A0..., mais le fichier PDF est illisible et visiblement fait avec un tableur (Excel ou équivalent "gratuiciel"
Ne serait-il pas possible d'obtenir ce fichier en mode Natif et non compressé sur 2 pages ?

ABE

Mitch_ch
0  0 
Avatar de Escapetiger
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 05/09/2021 à 14:25
Salut Mitch,
Citation Envoyé par mitchch Voir le message

Je ne sais pas si vous possédez des imprimantes A0..., mais le fichier PDF est illisible et visiblement fait avec un tableur (Excel ou équivalent "gratuiciel"
Ne serait-il pas possible d'obtenir ce fichier en mode Natif et non compressé sur 2 pages ?
Sur le site ministériel numerique.gouv.fr, dans l'article Découvrez le socle interministériel des logiciels libres (SILL) 2020 il est écrit :
Disponible en version web
Pour son édition 2020, le SILL a fait peau neuve pour en faciliter l’appropriation par tous les utilisateurs.

Jusqu’en 2019, le SILL était mis à jour une fois par an et publié sous forme de document PDF. Il est désormais actualisé en continu par les groupes de travail et publié par Etalab, au sein de la DINUM, en version web : https://sill.etalab.gouv.fr

Cette interface permet d’effectuer une recherche rapide, de filtrer par catégorie de logiciel ou par statut (« recommandé » ou « en observation »), mais aussi de consulter les catalogues des deux années précédentes et quelques chiffres clés. Chaque fiche logiciel est dispose d’une url directe et permanente pour en faciliter le partage.
Et c'est actualisé pour 2021 ci-après :

https://sill.etalab.gouv.fr/fr/software

avec les versions pdf et csv (cf. https://raw.githubusercontent.com/DI.../sill-2020.csv) téléchargeables ...

Ça peut s'exploiter correctement par chez toi ce format raw * (« brut » ou « cru » en français) issu du csv ?

Références :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Portab...ocument_Format pdf
https://fr.wikipedia.org/wiki/Comma-...parated_values csv
https://fr.wikipedia.org/wiki/RAW raw *

* [Edit]
Si tant est que le format raw est bien considéré comme un mode Natif ...
0  0 
Avatar de mitchch
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 05/09/2021 à 22:26
Un grand merci à Escapetiger. Fichier CSV importé !

Fichier transformé sous Excel et consultable au moyen de filtres

Si ça intéresse qqn...

A+

Mitch
0  0 
Avatar de Zhebulon
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 06/09/2021 à 12:10
Bonjour à tous ! Ils ont aussi bien raison de recommander Firefox en navigateur Web et moteur de recherche au lieu de Microsoft Edge... Eux volent les données privées des connectés et leur localisation, donc je vais me faire voler aussi mes datas pour les enrichir et en plus ils vous forcent à accepter leurs pubs ! Honteux ! Et après vous faire un profil type Moi je refusais tout avant, mais maintenant, je ne peux plus.... Ils faut qu'ils s'enrichissent les misérables sur le dos du peuple français ! GAFAM Google Amazon, Face book Apple et Microsoft. Je ne fais partie d'aucune de ces structures, sauf Microsoft... On n'est pas encore passés à Linux hors Microsoft. Perdu Je travaille aussi dans une administration que j'adore en plus !
0  0 
Avatar de Aspartame
Membre averti https://www.developpez.com
Le 26/08/2021 à 2:34
ils ont bien raison de recommander audacity ...

des gens éclérés ont du rédiger ce document

un certain cédric a du le valider du haut de ses compétences
1  3