Les ministères français hésitent encore
LibreOffice ou Microsoft Office ?

Le , par zoom61, ResponsableLibres & Open source
Les ministères français hésitent encore
LibreOffice ou Microsoft Office ?


Cela fait plus de 500 jours maintenant que Jean-Marc Ayrault a diffusé sa circulaire : « logiciels libres ». Mais on note que les ministères agissent de façons différentes, ainsi on constate une avancée de LibreOffice dans des services de l'Éducation Nationale, de la Culture et de l'Économie et des Finances, tandis que d'autres comme la Défense ont reconduit sur leur contrat avec Microsoft (ici).


La France tarde alors que d'autres envisagent une migration vers des solutions Open source, comme :
  • le gouvernement britannique qui envisage de basculer sa bureautique, dans le but de faire des économies, mais aussi de casser « l'oligopole qui règne sur le marché des logiciels dans les administrations » et d'avoir une plus large gamme de logiciels ;
  • le canton de Berne (Suisse) la favorisera, la motion «Exploiter les synergies dans le développement et l'utilisation de logiciels» a été acceptée à 130 voix contre 0, elle demande au canton de favoriser les logiciels libres.

Et d'autres ont franchi le pas :


Sachant que l'Europe veut faire de l'Open source une condition pour les nouveaux systèmes d'information (ici).

Source : joinup, ICTjournal.

Et vous ?
Qu'en pensez-vous ? Bercy va-t-il abandonner Microsoft Office ?
Pourquoi sommes-nous toujours avec des logiciels propriétaires alors que certaines institutions y sont passées depuis longtemps ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Jarodd Jarodd - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 03/02/2014 à 11:22
Qu'en pensez-vous ? Bercy va-t-il abandonner Microsoft Office ?
Pourquoi sommes-nous toujours avec des logiciels propriétaires alors que certaines institutions y sont passées depuis longtemps ?

La réponse est sur l'actu d'à côté :

  • les logiciels Libres sont gratuits, mais pas les mises à jour
  • le personnel doit être formé
  • il faut acheté de nouveaux matériels pour utiliser ces logiciels

S'ils le disent, ça doit forcément être vrai, après tout ce sont des pros à la Direction Interarmées des Réseaux D'Infrastructure et des Systèmes d'Information non ?
Avatar de Havok Novak Havok Novak - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 03/02/2014 à 11:28
LibreOffice, pour la pérennité, pas de licences à acheter et la possibilité d’étudier le code source.

Même si ce serait malhonnête de dire que niveau fonctionnalités, LibreOffice égale Office. Après tout, qui peut se targuer d’utiliser, surtout dans l’administration, toutes les fonctionnalités d’Office ?
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent https://www.developpez.com
le 03/02/2014 à 11:49
A l'heure où on parle de réduire les dépenses de l'état, la question ne doit même plus se poser
L'Etat n'a plus les moyens de payer des licences à tout va (en tout cas, je refuse que mes impôts servent à gaver des éditeurs américains, le plus souvent)
D'autant plus que les contrats de licences participent à l'évasion/optimisation fiscale (le ministère de la défense signe avec Microsoft Irlande et pas France)

L'Etat Français DOIT réduire ses dépenses et les logiciels sont un axe à ne pas négliger
Avatar de Grimly Grimly - Membre averti https://www.developpez.com
le 03/02/2014 à 13:43
La plupart des administrations françaises sont dépendantes de la suite Microsoft Office à cause des outils spécifiques qui ont été développés. Toutes les fonctionnalités tels que les macro ne sont pas utilisables par les suites du monde libre.

De plus il y a toute une armée politique qui freine encore bien plus derrière par esprit de conservation et de millions d'euros.

Les personnes qui nous dirigent ne vivent pas dans notre dimension où changer de l'un à l'autre semble facile lorsqu'il s'agit de créer de nouveaux documents.
Avatar de brulain brulain - Membre régulier https://www.developpez.com
le 03/02/2014 à 21:09
Quand c'est gratuit, il n'est pas possible d'obtenir de faveurs personnelles de la part de l'éditeur. C'est un réel problème, et je comprends l'hésitation de nos chères administrations.
Avatar de HelpmeMM HelpmeMM - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 06/02/2014 à 14:44
peut être que je suis le seul a penser que les fonctionnalités (utilisées) d'office sont supérieur à libre office.

les économie c'est bien mais faut pas non plus faire n'importe quoi
Avatar de Benjîle Benjîle - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 26/02/2014 à 18:51
pour avoir bossé sur ces migrations auprès des ministères (en particulier la Défense) je peux vous expliquer l'origine de l'hésitation.
La première migration vers le libre a commencé sous Jospin et à l'époque la Défense a été choisi comme pilote. Ils ont déployé le produit, réalisé des formations, migrer leurs documents et se sont retrouvés devant 2 problèmes:
- les tableurs de contrôle de gestion
- les macros VBA

Concrètement pour le premier point nombre d'utilisateurs experts en Excel réalisent beaucoup de travail sur le TCD Excel, et malheureusement le TCD de Calc est très loin d'avoir ses capacités, ce qui a créé de vrais freins et la nécessité de reconstruire beaucoup trop de documents et de flux de travaux. D'une manière générale la gestion des bases de données dans CALC ou Base a longtemps été déficiante (tris ou filtres qui fonctionnent mal par exemple)

Le 2ème point pose problème pour 3 raisons:
- la première est l'absence d'outil de migration natif (en son temps Novell avait proposé un truc avec son fork open office mais c'est tombé dans les oubliettes),
- la deuxième est la difficulté d'apprentissage de oOoBasic
- la troisième est la perte de tous les investissements de formation VBA depuis de nombreuses années.

Ils en ont donc déduit que de passer à Open Office (à l'époque c'était ça) aller leur coûter très très cher. Pendant un temps ils ont fait cohabiter les 2 produits puis sont revenus vers crosoft qui a sabré les prix de la suite pour récupérer ce gros client. En conclusion cette migration ratée a fait baisser les coûts de licences de ce ministère.
Avatar de YvesGFi YvesGFi - Membre du Club https://www.developpez.com
le 11/03/2014 à 11:39
Bonjour,

Il me semble qu'un gros travail a déjà été fait. Je suis tombé récemment sur cette page :

http://eoleng.ac-dijon.fr/mimo/

Le secrétariat général pour la modernisation de l’action publique (SGMAP) relève du Premier ministre.
L'un des services du SGMAP, la Direction Interministérielle des Systèmes d'Information et de Communication (DISIC), coordonne les administrations d'État en matière de systèmes d'information.
L'instance DISIC en charge des logiciels libres préconise une sélection de logiciels, sous la forme d'un socle interministériel de logiciels libres (SILL).
Le SILL propose des logiciels libres répondant aux besoins des administrations françaises. Il est mis à disposition sans garantie de l’État. Il peut être utilisé librement et gratuitement par tous, à titre public, professionnel ou privé. Il peut être copié et diffusé sans restriction Dans sa version 2013, le SILL propose un ensemble de logiciels couvrant les fonctionnalités de base d'un poste de travail sous Windows.
Dans les versions suivantes, le SILL élargira son périmètre au poste tout libre sous Gnu/Linux et à d'autres domaines du système d'information.

On y trouve l'image ISO d'un poste de travail type, la liste des logiciels libres préconisés pour un usage courant et un autre tableau (format odt !) pour plus de détail dans les domaines suivants :
  • Gestion de mots de passe
  • Chiffrement de disques
  • Suite bureautique
  • diffusion multiformat
  • cartes géographie
  • correction grammaticale
  • copie sélective dans calc
  • écriture de nombre en lettres et en devises
  • formules mathématiques
  • correction anglicismes
  • outils typographiques
  • Éditeur de textes
  • Lecture simple de fichier PDF
  • Création de PDF (imprimante)
  • Éditeur HTML
  • PAO
  • Lecteur multimédia
  • Dessin (vectoriel)
  • Dessin (matriciel)
  • Schémas
  • Courrielleur
  • Client de messagerie instantanée
  • Client FTP
  • Navigateur
  • IE dans un onglet Ffx
  • simuler un autre navigateur
  • blocage publicités
  • lecteur d’écran
  • Grapheur d'idées
  • Gestion de projet
  • Compression
  • Gravure CD / DVD
  • Capture d'écran
  • Défragmentation
  • Synchronisation Sauvegarde


Il me semble que j'était tombé aussi sur un tableau plus général pour les serveurs, bases de données, ...
Offres d'emploi IT
Ingénieur développement fpga (traitement vidéo) H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Architecte et intégrateur scade/simulink H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Architecte sécurité des systèmes d'information embarqués H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Responsable bénévole de la rubrique Libres & Open Source : zoom61 -