IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Apache annonce la sortie de la version 5.0 d'OpenMeetings, son logiciel open source de visioconférence
Qui intègre plusieurs fonctionnalités appréciables, mais son interface fait polémique

Le , par Olivier Famien

85PARTAGES

7  0 
Avec les mesures de confinement édictées à travers le monde, les logiciels de visioconférence connaissent un attrait croissant auprès des utilisateurs. Dans ce milieu, certains logiciels comme Zoom, Microsoft Teams, Skype, Cisco WebEx, Google Meet, Slack ne sont plus à présenter. D’autres par conte tracent leurs sillons dans cet environnement en plein essor.

OpenMeetings : des fonctionnalités intéressantes ;?

Récemment, l’Apache Software Foundation, l’organisation à but non lucratif qui développe des logiciels open source sous la licence Apache y compris le célèbre serveur web Apache HTTP Server, a annoncé la sortie de la version 5.0.1 d’OpenMeetings. OpenMeetings est un logiciel qui intègre plusieurs fonctionnalités comme la visioconférence (audio et vidéo), l’enregistrement des réunions et le partage des écrans, un système de modération, un centre de messagerie privée, un calendrier pour planifier les réunions, des outils de création de sondages et de votes, des outils de sauvegarde, et plusieurs outils de collaboration comme l’édition des documents et les tableaux blancs qui contiennent une gamme complète d’outils de documents.

Dans cette dernière version, la fondation met en avant des améliorations à plusieurs niveaux.

Elle fournit par exemple le partage audio/vidéo/d’écran WebRTC dans la salle sécurité :

  • La limite de débit est vérifiée pour le service Web de test du réseau ;;
  • les bibliothèques sont mises à jour vers les dernières versions ;;
  • la complexité du mot de passe peut être affinée.


Restauration de sauvegarde :
  • Les fichiers/enregistrements de groupe peuvent être restaurés dans le mauvais groupe.


Interface Utilisateur :
  • Les traductions et la prise en charge des langues RTL ont été améliorées ;;
  • les widgets du tableau de bord et la salle personnelle sont toujours affichés dans la langue de l’utilisateur.


OpenMeetings : qu’en est-il de l’interface utilisateur ;?

Bien qu’Apache met en avant de nombreuses fonctionnalités qui ne manqueront pas de satisfaire plus d’un utilisateur, certaines personnes par contre pointent du doigt plusieurs défauts dans ce logiciel de visioconférence. Entre autres défauts, ces utilisateurs mettent en avant le manque de cohésion au niveau de l’interface utilisateur. Selon ces derniers, l’intégration éparse des fonctionnalités dans le logiciel donne l’impression que chaque développeur a travaillé de son côté et a choisi de placer au hasard un bouton pour intégrer sa fonctionnalité dans le logiciel. Pour un autre internaute, OpenMeetings « ;est vraiment un dépotoir de choses aléatoires ;». Il ajoute ceci : « ;j’ai l’impression que c’est surtout un professeur qui met en œuvre au hasard quelque chose pour justifier sa position dans une université, le fait approuver par Apache, obtient plus de prestige et permet aux étudiants d’ajouter des éléments aléatoires chaque année. Tout est tellement peu cohérent en soi ou dans son ensemble ;». Pour un projet open source de cette taille et qui plus est de la fondation Apache, l’on devrait avoir un produit avec une interface d’un certain niveau, fait remarquer un utilisateur.

Pour d’autres utilisateurs, l’interface d’OpenMeetings donne l’impression que le logiciel date des années 2008, et même avec la dernière mise à jour effectuée. Ils précisent qu’il a un design qui ressemble beaucoup à ce que l’on trouve dans Windows XP. D’autres vont plus loin et avancent de manière ironique que l’interface d’OpenMeetings leur rappelle vaguement certaines interfaces austères écrites sur MSDOS, avant que Windows ne devienne populaire.

À la suite de ces commentaires, certains intervenants relèvent que l’idée d’avoir une alternative open source est bonne, mais ce logiciel part déjà avec de gros handicapes quand on sait qu’il a en face de lui des logiciels comme Zoom, Microsoft Teams, Google Meet, etc. Fournir de nombreuses fonctionnalités n’est pas mauvais, mais il serait plaisant d’harmoniser l’intégration de ces fonctionnalités et d’embellir l’interface pour la rendre un petit peu attrayante, soutient un utilisateur.

Interface utilisateur attrayante et open source vont-ils de pair ;?

Pour certains développeurs de la communauté open source, c’est là le défaut des projets open source. L’incapacité à attirer des concepteurs UI/UX. Un internaute relève les difficultés suivantes :

  • Il n’y a généralement pas de moyen clair pour un concepteur UX de contribuer à un projet open source. Sous « ;Contribuer — Tâches sur lesquelles je pourrais travailler ;», il n’est pas mentionné UX, et la seule façon de devenir un « ;committer ;» est de « ;nous montrer certains de vos correctifs ou de résoudre certains problèmes ;» — aucun d’entre eux n’implique UX ;;
  • il y a une légère obsession dans la communauté open source d’utiliser uniquement des outils open source, alors que la majorité de la pratique UX moderne est développée sur des outils propriétaires ;;
  • le design adopté en comité est le processus le plus frustrant et le plus lent. Une excellente conception UX provient de décisions fortes de grands designers plutôt que de votes de la communauté ;;
  • il y a une hypothèse sous-jacente que si vous contribuez à des conceptions UX et les mettez dans le Wiki, elles seront ignorées, donc cela ne sert à rien. Ce n’est pas la même chose que le code où il y a un processus en une étape (c’est-à-dire la validation). Toute l’équipe doit adopter l’UX et ensuite travailler pour la valider dans le code.


Pour d’autres utilisateurs, il existe de nombreux open source qui ont fière allure. Nous avons notamment Gitlab, Firefox, VLC, Blender, VScode ou BBB, Jitsi Meet (pour la visioconférence). Toutefois, il convient de préciser que ces projets open source sont détenus et soutenus par de véritables entreprises et non pas seulement par la communauté open source.

Source : Apache OpenMeetings

Et vous ?

Avez-vous testé OpenMeetings ;? Comment le trouvez-vous ;?

Selon vous, les reproches dressés contre OpenMeetings par les utilisateurs sont-ils réels ;? ou sont-ce seulement des commentaires provenant d’utilisateurs capricieux ;?

Voir aussi

« ;Essayez ces outils logiciels libres pour garder le contact ;», propose la Free Software Foundation comme meilleures alternatives à Zoom qui a mauvaise presse en matière de sécurité
Jitsi Meet Electron, l’application open source de visioconférence basée sur Jitsi, sort en version 2.0 avec de nouvelles fonctionnalités, des correctifs de bogues et des mises à jour de dépendances
Google amorce la fusion de Meet, Chat et Rooms dans Gmail pour ses clients G Suite pour affronter Microsoft Teams et Slack
Microsoft Teams : Microsoft étoffe son application de chat pour équipes avec de nouvelles fonctionnalités destinées aux développeurs tiers

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de esperanto
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 27/11/2020 à 9:04
Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
le manque de cohésion au niveau de l’interface utilisateur Selon ces derniers, l’intégration éparse des fonctionnalités dans le logiciel donne l’impression que chaque développeur a travaillé de son côté et a choisi de placer au hasard un bouton pour intégrer sa fonctionnalité dans le logiciel.
C'est hélas un peu le principe d'Apache, dont le célèbre serveur web a été construit en piochant un peu partout (d'où son nom, qui à l'origine voulait dire A patchy server)

Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
À la suite de ces commentaires, certains intervenants relèvent que l’idée d’avoir une alternative open source est bonne, mais ce logiciel part déjà avec de gros handicapes quand on sait qu’il a en face de lui des logiciels comme Zoom, Microsoft Teams, Google Meet, etc.
Avec une telle logique, autant arrêter tout de suite de faire de l'open source, parce que 80% des projets arrivent quand même avec l'idée d'avoir une alternative libre à des logiciels propriétaires.

A part ça, j'ai eu l'occasion de faire une réunion avec Framatalk, qui est basé sur un logiciel libre Jitsi Meet. Est-ce que les critiques que vous faites dans cet article s'appliquent aussi à ce logiciel? Pourtant celui-là n'est pas lié à une fondation...

Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message

  • Il n’y a généralement pas de moyen clair pour un concepteur UX de contribuer à un projet open source. Sous « ;Contribuer — Tâches sur lesquelles je pourrais travailler ;», il n’est pas mentionné UX, et la seule façon de devenir un « ;committer ;» est de « ;nous montrer certains de vos correctifs ou de résoudre certains problèmes ;» — aucun d’entre eux n’implique UX ;;

Toutes les communautés du libre n'ont pas le même objectif ou ne visent pas le même public. Je doute que le problème cité ici se retrouve dans les communautés KDE ou Gnome par exemple: elles visent un public plus large, plus néophyte, alors l'UI fait partie des priorités.
Le problème ici, c'est qu'Apache, à la base, c'est quand même une communauté plutôt orientée serveur, qui a plus tard créé de bonnes librairies avec le projet Jakarta, mais chaque fois qu'ils se sont attaqués au côté client, ça a plutôt foiré (voir Apache Open Office par exemple)
Il ya une solution à cela: vu que dans un logiciel libre le protocole de communication est toujours public, Apache devrait se concentrer sur la partie serveur et laisser des équipes distinctes créer plusieurs clients. Comme ça chacun peut communiquer avec l'outil qui lui plaît.

Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message

  • il y a une légère obsession dans la communauté open source d’utiliser uniquement des outils open source, alors que la majorité de la pratique UX moderne est développée sur des outils propriétaires ;;

Toujours la même rengaine... les toolkits propriétaires sont rarement multi-plateforme, et quand ils le sont, il faut parfois avoir une licence distincte pour chacune d'elles. Et si chaque développeur a l'obligation d'avoir une licence, peu seront motivés, et ça rendra de toute façon impossible d'intégrer le logiciel dans des distributions purement open source comme Debian. Accepter d'écrire un logiciel avec un soupçon de propriétaire, pourquoi pas, mais en gardant à l'esprit que les communautés du libre sont multiples et que toutes n'accepteront pas votre logiciel.

Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message

Pour d’autres utilisateurs, il existe de nombreux open source qui ont fière allure. Nous avons notamment Gitlab, Firefox, VLC, Blender, VScode ou BBB, Jitsi Meet (pour la visioconférence). Toutefois, il convient de préciser que ces projets open source sont détenus et soutenus par de véritables entreprises et non pas seulement par la communauté open source.
Bon déjà Firefox c'est plutôt une fondation, mais il est vrai qu'ils se comportent de plus en plus comme une entreprise.
Pour les autres, je serais vraiment intéressé de savoir quelle part du code a réellement été apportée par la communauté plutôt que par l'entreprise au départ. Parce que mon impression, c'est que le fait pour une entreprise de rendre son logiciel libre donne plutôt des avantages en terme d'image et de pénétration du marché plutôt qu'en contributions dans le code.
5  0 
Avatar de calvaire
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 29/11/2020 à 21:00
Pour certains développeurs de la communauté open source, c’est là le défaut des projets open source. L’incapacité à attirer des concepteurs UI/UX. Un internaute relève les difficultés suivantes :
pourtant comme mentionner dans l'article beaucoup de projets open source ont une bonne UI
gnome ou kde par exemple n'ont rien à envier à OS X ou Windows 10.

Niveau UI on peut donner beaucoup de contre exemple dans le propriétaire, windows 10 qui est ultra incohérent meme après 5 ans depuis ca sortie, internet explorer, paint, bloc note, java swing, BMW iDrive...
4  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 27/11/2020 à 14:03
Citation Envoyé par esperanto Voir le message
Il ya une solution à cela: vu que dans un logiciel libre le protocole de communication est toujours public, Apache devrait se concentrer sur la partie serveur et laisser des équipes distinctes créer plusieurs clients. Comme ça chacun peut communiquer avec l'outil qui lui plaît.
Je suis totalement d'accord avec cela. La modularité est une discipline à part entière que tout le monde ne maîtrise pas, et les logiciels open source peuvent en souffrir si la majeure partie des contributeurs ont des lacunes sur ce point. C'est peut-être le cas ici.
3  0 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 27/11/2020 à 8:42
Toutefois, il convient de préciser que ces projets open source sont détenus et soutenus par de véritables entreprises et non pas seulement par la communauté open source.
Je crois que tout est dit. Quand un logiciel à une UI/UX pourrie c'est pas la faute de l'open source , c'est la faute à l'équipe qui gère le projet.

Open source ne veux pas dire n'importe qui peut faire n'importe quoi (en tout cas sur la base de code d'origine).
2  1 
Avatar de kedare
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 29/11/2020 à 11:45
L'UX c'est tout un métier.
Et non ça n'a rien a voir avec le développement du frontend ou le développement de l'UI, et ca beaucoup l'oublient.
0  0 
Avatar de esperanto
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 29/11/2020 à 15:55
Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
La modularité est une discipline à part entière que tout le monde ne maîtrise pas, et les logiciels open source peuvent en souffrir si la majeure partie des contributeurs ont des lacunes sur ce point.
Oui, ou l'équipe qui dirige le projet d'ailleurs! En ce moment un projet libre auquel j'ai contribué est au point mort depuis quelques années, du coup pour chaque nouvelle fonctionnalité on nous suggère de faire un plugin... sauf que l'API ne permet pas encore certains types de plugins qui seraient bien utiles, et pour étendre l'API... ben c'est dans le core, forcément.
Le pire, c'est l'équipe dirigeante qui fait l'autruche. Ils se disent favorables à plus de modularité, mais "reconnaissent en être loin". En réalité, on ne compte plus le nombre de fonctionnalités qui étaient légitimement des plugins mais se retrouvent maintenant dans le core... et du coup, impossible de déléguer l'évolution de ces fonctionnalités, seule l'équipe dirigeante peut le faire mais elle n'en a officiellement plus le temps!

Citation Envoyé par kedare Voir le message
L'UX c'est tout un métier.
Et non ça n'a rien a voir avec le développement du frontend ou le développement de l'UI, et ca beaucoup l'oublient.
Oui et la partie technique, soit la partie serveur ou le backend selon le cas, en est encore un troisième. Faudrait expliquer ça à ceux qui demandent à un développeur technique de faire aussi des UI... et viennent pleurer ensuite qu'elles ne sont pas belles, au point de dire que le logiciel est inutilisable (parce qu'évidemment la beauté des boutons est bien plus importante que les fonctionnalités)! Ben oui mais à qui la faute?
0  0 
Avatar de marc.collin
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 29/11/2020 à 18:01
OpenMeeting est fait avec wicket, un peu de css, html....ça pourrait être un projet de sessions pour un cours......
0  0 
Avatar de TJ1985
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 08/12/2020 à 8:43
On dirait que l'UI effraie beaucoup de monde. Les critiques mélangent deux aspects : fonctionnel et esthétique. Le fonctionnel (éparpillement des boutons, incohérences...) n'est pas excusable et relève d'une mauvaise analyse du comportement de l'utilisateur. Quant à l'esthétique, mes bien chers frères, il fut un temps où le summum de la beauté d'une interface était défini par Windows XP...
En bref, le fonctionnel est vital, et l'esthétique, on s'en fout, dans cinq ans ce sera de toutes façons moches.
0  0 
Avatar de emilie77
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 27/11/2020 à 8:54
c'est quoi MSN?
la UI c'est pas pour les devs
0  3 
Avatar de sirthie
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 27/11/2020 à 20:13
Citation Envoyé par emilie77 Voir le message
la UI c'est pas pour les devs
... et c'est pour ça que les UI designers désespèrent des logiciels libres...
0  3