Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft de nouveau abandonné pour l'open source en Allemagne ?
Hambourg suit les traces de Munich

Le , par Nancy Rey

126PARTAGES

17  0 
La tendance à l'utilisation de logiciels libres sur les ordinateurs du gouvernement s'accélère en Allemagne. Au cours des négociations de coalition dans la ville-État de Hambourg, les responsables politiques ont déclaré qu'ils étaient prêts à commencer le remplacement des logiciels de Microsoft par des logiciels open source dans la fonction publique. Cette déclaration s'inscrit dans le cadre d'un accord de coalition de 200 pages entre le parti social-démocrate et le parti Vert. Elle définira la manière dont Hambourg sera gérée pour les cinq prochaines années.

La déclaration a été présentée le 02 juin dernier, mais n'a pas encore été signée. Les partis politiques en charge à Hambourg sont les mêmes que ceux de Munich, qui ont récemment accepté de revenir aux logiciels open source de cette ville.

« Avec cette décision, Hambourg rejoint un nombre croissant d'États et de municipalités allemands qui se sont déjà engagés sur cette voie. La décision de Hambourg est néanmoins remarquable, car la ville a toujours été très fortement orientée vers Microsoft », a déclaré Peter Ganten, président de l'Open Source Business Alliance (OSBA) basé à Stuttgart. Il fait référence à des décisions similaires prises dans le Schleswig-Holstein, en Thuringe, à Brême, à Dortmund et à Munich.


« A l'avenir, nous aspirons à avoir plus de logiciels open source dans les systèmes de gestion numérique et nous voulons également développer notre propre code, qui restera ouvert. Hambourg veut être un exemple de premier plan en matière d'indépendance numérique » , a écrit le responsable de la branche locale des Verts de Hambourg-Mitte, Farid Mueller, sur son site Internet.

« Les fonctionnaires municipaux veulent également essayer de mieux comprendre les logiciels proprietaires, soit par des moyens légaux, soit dans le cadre d'appels d'offres du conseil municipal », a ajouté Mueller. Pour son parti écologiste, cette étape est particulièrement importante, car elle permet de mieux analyser la consommation d'énergie des services numériques.

« Les autorités de Hambourg pourraient également développer leurs propres versions de l'intelligence artificielle. Mais cela aussi doit rester ouvert. Tout le monde, des fonctionnaires au grand public, doit savoir comment elle fonctionne », a déclaré Mueller lors d'une interview fin mai, après les négociations de la coalition.

Ceci pourrait bien impliquer l'introduction d'un système de bureautique open source basé sur le cloud appelé Phoenix pour l'usage du parlement local de Hambourg. Tout changement sera d'abord volontaire.

Selon l'OSBA, « ce n'est pas une mauvaise approche que de commencer lentement. Mais à long terme, pour des raisons de coûts, d'acceptation des utilisateurs et de synchronisation, Hambourg devrait s'appuyer sur un environnement informatique plus uniforme pour la plupart des employés », affirme Ganten.

Dans un avenir proche, la préférence pour l'open source devra être inscrite dans les appels d'offres publics, et Hambourg devra également coordonner ses efforts avec d'autres municipalités et États afin de « ne pas réinventer la roue encore et encore, comme cela s'est produit occasionnellement dans le passé », note Ganten.

Le logiciel Phoenix dont parlent les politiciens de Hambourg est fourni par Dataport, une institution à but non lucratif qui fonctionne sous mandat du gouvernement pour créer des logiciels libres pour la fonction publique allemande.

Un porte-parole de Dataport, Britta Heinrich, explique que Phoenix se présente sous la forme de plusieurs modules différents. Jusqu'à présent, les modules de messagerie et de vidéoconférence sont utilisés dans une poignée d'établissements d'enseignement à Hambourg et dans l'État du Schleswig Holstein, où se trouve le siège de Dataport.

Phoenix est basé sur un système de cloud privé qui peut être exécuté à partir des propres serveurs de Dataport ou des systèmes internes d'un utilisateur. Le développement et le déploiement d'autres modules conviviaux pour le bureau ont été retardés en raison de la pandémie du COVID-19, explique Heinrich. Phoenix inclura à terme le traitement de texte, la comptabilité et les calendriers.

« Nous envisageons cependant que les choses vont se poursuivre pendant le reste de l'année. L'une des idées de base de Phoenix est la coopération entre les différentes autorités. La survie de la plate-forme dépendra du nombre de personnes qui l'utiliseront et la développeront. Et c'est ce qui fait la particularité de cette décision de Hambourg », poursuit Heinrich.

Un porte-parole de Microsoft a déclaré au site technologique allemand Heise que l'entreprise ne considérait pas le désir d'avoir plus de logiciels libres comme une attaque contre elle-même. Microsoft utilise et développe actuellement de nombreux logiciels open source et se félicite de la concurrence loyale, ajoute le porte-parole.

Sources : NDR, Twitter, Farid Mueller

Et vous ?

Que pensez-vous de la décision des autorités de la ville de Hambourg ?
Pensez-vous que Hambourg ira jusqu’au bout de son initiative et cette déclaration qui découle de l’accord de coalition sera signé ?
Quelle est votre opinion sur les questions de passage des solutions logicielles propriétaires à celles dites libres ?

Voir aussi :

Les Pays-Bas vont-ils accorder la priorité aux logiciels libres dans les marchés publics ? La FSF observe, et entend obtenir que les softs financés par le contribuable soient libres

Le parti d'Angela Merkel veut que les logiciels développés avec l'argent public soient accessibles au public, en tant que logiciels libres et apporte son soutien à une initiative de la FSFE

Après Munich, la Basse-Saxe, un État fédéré d'Allemagne, annonce l'abandon de Linux pour Windows afin de standardiser ses systèmes informatiques

Les logiciels libres ne seront plus prioritaires dans l'Éducation Nationale, ils seront envisagés mais plus préférés aux solutions propriétaires

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de phil995511
Membre averti https://www.developpez.com
Le 08/06/2020 à 22:35
Personnellement je ne désir pas qu'une partie des impôts que je paie finissent dans les poches de Micro$... ce d'autant plus qu'il existe d’excellentes solutions gratuites.
7  0 
Avatar de jvallois
Membre averti https://www.developpez.com
Le 07/06/2020 à 20:49
soit par des moyens légaux, soit dans le cadre d'appels d'offres du conseil municipa
On croirait que les appels d’offres ne sont pas des moyens légaux ?
4  1 
Avatar de mengui
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 12/06/2020 à 15:10
Bonjour à tous,

Personnellement j'ai travaillé sur des O.S. : Unix et Microsoft depuis leurs débuts puis Linux depuis plus de 15 ans en // avec Microsoft.
Les machines que j'ai utilisées sur UNIX étaient infiniment plus fiables et plus robustes que sur les versions connues en de différentes époques devant lesquelles je n'émets que peu de critiques et j'avoue même avoir eu du plaisir à les installer, à les configurer puis à les utiliser à savoir: (Win NT, Win 2000, Win XP).
Avec Linux, sur mes machines, j'ai retrouvé les mêmes critères de fiabilité et de robustesse, de maintenabilité que sous Unix . je signale, au passage, pour ceux qui doutent de l'avenir industriel de Linux, le prodigieux logiciel Proview, Suédois, en automatismes industriel fonctionnant exclusivement sous Linux; une utilisation aisée et, rendant enfin le modbus très agréable à utiliser. Dans le système Proview,le PC est l'API, mème supporté par Rasberry PI3.
Actuellement, tout en utilisant Linux sur mes machines perso. j'assure des formations en bureautiques sous Win 10, j'avoue éprouver beaucoup de difficultés avec mes stagiaires complètement empêtrés dans le dédale inextricable de Win 10 dont ils ont beaucoup de mal à en percevoir la logique d'utilisation.
Malgré mes démos en faveur de Linux bien plus adapté à leurs besoins, aucun d'entre-eux ne veut passer à Linux! ; Ils restent accrochés à Win 10, à la lenteur de leurs PC, avec l'énergie du désespoir. Je m'épuise à leur démonter à leur démonter que sur les 50000 Applications validées pour Linux, ils n'en utiliseront à peine 15 cela, dans les domaines d'applications les plus courantes (Dessin, Traitement de texte, tableur, retouche photo, dessin 2D (Librecad, Draw, Inkscape vecto), dessin 3D (FreeCad, Blender 2.79b, Blender 2.83, UPBGE pour le Game), son, vidéo, montages divers etc...)
J'utilise beaucoup les commandes en consoles. J'ai regroupé les commandes principales et les plus utilisées dans un fichier texte. De créer des images avec Clonezilla ne me prend que quelques minutes: trop facile!
Bon vent à Munich et à Hambourg et à tous les services publics, en Europe, qui utiliseront Linux.
Il ne faut pas en déduire que suis opposé à Microsoft, bien au contraire, je suis lui gré de sa contribution dans le développement de Linux qui commence à avoir sa place dans son OS Bravo!

Mes Chaleureuses salutations
3  0 
Avatar de ALT
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 16/06/2020 à 10:41
Bon, on ne va pas polémiquer, mais quand je lis :
Alors non, non et non. Windows 10 n'est pas lent à démarrer, bon sang ! C'est leur config qui fait ça.
ça me fait fatalement réagir.
Car, qui est capable, même parmi les informaticiens, d'affiner aux petits oignons une installation de PC ? Donc, ce qui est constaté, c'est que le système, tel qu'il est installé par les constructeurs d'ordinateurs, est lent.
Et l'optimisation (« tripatouillage ») éventuelle de la configuration n'est pas qu'une question de courage.
Au passage, étrangement, Windows10 sur mon SSD démarre plus vite que Mint sur une partition sur un de mes HDD.
J'ai peut-être mal compris cette phrase, mais rédigée comme ça, ça laissait entendre que tu t'étonnais qu'un SSD fût plus rapide qu'un disque dur. Apparemment, il fallait comprendre autre chose.

Bonne journée.
3  0 
Avatar de ALT
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 08/06/2020 à 10:21
Citation Envoyé par pemmore Voir le message
l'un de mes pc sous ubuntu 11.04 vient de lacher, malgré que ce soit un quadcores intel atom de chez intel (une m___!) j'en était content, pour suivre la mode sur 2 pc corrects quelque part je suis passé à 18.4; un hp un acer, ben c'est ingérable, il y a tout un foutoir qui s'est rajouté et les 4 go de ram ne suffisent plus, ça passe sans arrêt en swap, comment voulez-vous passer des machines de 2004 sous linux alors que 2010 n'y arrive plus?
par mégarde sur celui de test j'ai installé snap, 700000 fichiers lus par l'anti virus, j'ai viré ça les développeurs sont partis dans de ces délires!
Je sais je devrais passer à d'autres linux plus raisonnables, mais le concept humanitaire d'Ubuntu ballade des valeurs qui sont les miennes, je vais rajouter de la ram pour que ça tourne, c'est du 64 bits pas de pb.
Mais ces vieux bouzins de 2004, je pense pas qu'on puisse rajouter de la ram, ça doit être de la ddr1 ou de la sd et la swap va se traîner.
Eh ben... Pourtant, je fais ce genre de choses assez souvent : je vire les vieux XP, Vista... & les remplace par une Debian, souvent avec LXDE, pour éviter d'occuper trop de RAM & c'est reparti. Même avec 1 Go de mémoire vive !
Maintenant, si tu installes KDE sur un système trop faible, c'est sûr que tu ne verras pas de progrès.
Et je crois (donc, ce n'est pas une certitude) que Gnome est à peu près aussi gourmand.

Nota bene : je parle de systèmes standards, pas vraiment optimisés (installation par défaut. Sauf pour Wx [où x=2000, XP, Vista...] duquel je retire tous les logiciels inutiles pré-installés).
3  1 
Avatar de DevTroglodyte
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 08/06/2020 à 10:48
Citation Envoyé par pemmore Voir le message
perso un système lent à démarrer
Lent à démarrer ? Va falloir passer au SSD, hein, les HDD 5k tours/minute, c'est dépassé !
2  0 
Avatar de Paul_Le_Heros
Membre actif https://www.developpez.com
Le 12/06/2020 à 6:24
Microsoft utilise et développe actuellement de nombreux logiciels open source et se félicite de la concurrence loyale...
Et la vente forcée de systèmes M$ avec le matériel ! Toujours en vogue, non ?
2  0 
Avatar de Steinvikel
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 09/06/2020 à 0:53
Pareil, sur ces "quelques" solutions parfois équivalentes, parfois supérieurs, je préfère payer M$ pour qu'il les implémentes sous licences libre, que de payer M$ pour avoir accès à sa prison doré.
...M$ ou tout autre acteur, entendons-nous bien. =)
1  0 
Avatar de DevTroglodyte
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 15/06/2020 à 9:14
Citation Envoyé par ALT Voir le message
Tripatouiller sa conf ?
Encore faut-il savoir comment, car ça n'a rien de trivial.

Ah tu viens de faire une découverte ? Un SSD est plus rapide qu'un disque dur ! Qui l'eût cru ?
Heu... va falloir apprendre à lire, hein...
2  1 
Avatar de ALT
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 15/06/2020 à 11:42
Citation Envoyé par DevTroglodyte Voir le message
Heu... va falloir apprendre à lire, hein...
Eeeeet ? Où ais-je mal lu ?
1  0