Apprendre à écrire un article pour Vikidia

l'encyclopédie collaborative libre pour les enfants
Image non disponible

Tout le monde connaît ou a entendu parler de Wikipédia, mais il existe une encyclopédie pour les enfants de 8 à 13 ans : Vikidia. Elle a passé le cap des 23 000 articles, le compteur se trouve sur la page d'accueil.

Vikidia est un projet encyclopédique francophone en ligne, en wiki, destiné aux 8-13 ans comme lecteurs, mais aussi comme participants. Le site est indépendant de la fondation Wikimédia, dont dépend Wikipédia. Il a été lancé en novembre 2006.

Ce tutoriel va vous permettre de rédiger un article pour l'encyclopédie collaborative des enfants. Réparti en quatre chapitres, vous allez avoir tous les outils pour mettre en place un projet de rédaction dans une classe.

Vous pouvez commenter l'article en suivant le lien suivant : Commentez Donner une note à l'article (5), alors après votre lecture, n'hésitez pas.

Article lu   fois.

L'auteur

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

I. 1re partie : Vikidia

Vikidia est l'encyclopédie des 8 à 13 ans. C'est le Wikipédia des collégiens.

Image non disponible

Faire écrire des articles pour une encyclopédie libre et gratuite, faire en sorte que les élèves travaillent ensemble sur un projet commun tel que celui-ci répond précisément à la définition que je me suis fixé de l'utilisation du numérique à l'école.

[…] le numérique transforme l'école sans rien renier de ses exigences disciplinaires, sans abdiquer sa mission de transmission. Le numérique apporte une plus-value, une augmentation qui ravive des pratiques séculaires tout en créant des compétences indispensables pour que l'élève prenne place dans le monde comme il va. Enfin, je crois fortement que dans toute pratique numérique et scolaire, il doit y avoir une dimension sociale qui fait que les élèves, les enseignants collaborent, travaillent ensemble et ne sont pas absorbés par leur écran dans une solitude technologique. C'est le lien entre intelligence artificielle, le monde des machines, l'algorithme et l'humain, l'intelligence collective, la sensibilité.

I-A. Pourquoi Vikidia ?

Vikidia est plus accessible aux collégiens. À tous les points de vue. Il y a moins d'articles (23 335 au moment où j'écris ces lignes) tandis qu'il y en a 1 795 545 sur Wikipédia, rien qu'en français naturellement. Trouver un sujet d'écriture sera donc plus facile.

De plus, l'interface est plus claire, plus dépouillée et donc plus facile à appréhender pour un collégien. Les articles sont plus courts, plus concis. Leur public est clairement celui du collège. Il n'est que de comparer l'article Révolution française sur Vikidia et sur Wikipédia. Montrez-les à vos élèves et demandez-leur quel article il préfère lire et pourquoi.

Et vous le constaterez en lisant cet article, les compétences que nous allons développer sont extrêmement nombreuses. Elles sont même intellectuellement exigeantes : savoir chercher des informations, les trier, les noter sans se livrer à un copier-coller, structurer son texte rédigé d'après ses notes, donner les sources, écrire sans erreur (ni d'orthographe, ni de ponctuation, ni de typographie), utiliser le code Wiki, insérer des images pour lesquelles on a une autorisation (et donc découvrir les licences Creative Commons), travailler sur un sujet interdisciplinaire, travailler avec d'autres élèves, travailler avec d'autres utilisateurs de Vikidia.

Pour commencer, rappelons que c'est un travail interdisciplinaire. Consultons ces quelques pages :

Image non disponible

Par ces quelques exemples, on voit que l'on peut traiter tout le programme du collège : mathématiques avec l'explication de théorèmes, géographie, physique, technologie, histoire ou français et même art plastique avec l'illustration du chevalier réalisée par un élève. N'oublions pas la dimension linguistique de l'encyclopédie et proposons l'écriture d'articles en anglais, en allemand ou en espagnol (langues pour lesquelles il y a très peu d'articles). Dès lors, on pourrait concevoir un EPI dans lequel différentes matières vont concourir à la réalisation d'un article complet.

Image non disponible
Vikidia en espagnol

On pourrait aussi imaginer que des lycéens (pour lesquels Wikipédia serait plus adapté) écrivent quand même des articles sur Vikidia à destination des plus jeunes. En d'autres termes, les lycéens pourraient mobiliser leurs connaissances (voire raviver les notions qu'ils ont apprises au collège) et s'ingénier à les transmettre avec rigueur et simplicité à un jeune public.

I-B. Par quoi commencer ?

Si le projet vous paraît un peu ambitieux, mais que vous souhaitez tout de même contribuer au développement de l'encyclopédie, vous pouvez améliorer l'existant en consultant la page recensant les articles qui ne sont que des ébauches et qui doivent donc être complétés.

Image non disponible
Ébauche

Vous pouvez aussi consulter la liste des pages attendues :

  • domaine 1 qui recense les articles ayant trait aux différentes matières scientifiques (Mathématiques, Biologie, Géologie, Astronomie, Physique, Chimie…) ;
  • domaine 2 qui recense les articles ayant attrait aux Sciences humaines (Histoire, Géographie, Philosophie) ;
  • domaine 3 concernant la vie sociale (religion, loisirs, vie en société…), les Arts et la Littérature.

Peut-être aussi serez-vous intéressé par la catégorie Articles à illustrer qui présente la liste des articles dépourvus d'illustration. Cette fois encore, toutes les matières sont potentiellement concernées (figures géométriques à réaliser, photos prises en SVT ou Chimie, etc.). Vous pouvez également alimenter l'image du jour, ce qui est très simple à faire (comme l'indique cette page d'aide). Une belle image, une légende, une date, et hop ! Ce sera publié en page d'accueil.

Mais si vous souhaitez vous lancer, vous pouvez auparavant lire ces quelques pages :

Vous pouvez faire l'économie de la lecture du premier article, encore qu'il vous rappelle quelques petites choses essentielles comme la différence entre un lien bleu et un lien rouge (désignant un article qui n'a pas encore été créé). Cette page évoque aussi les spécificités de l'écriture encyclopédique et signale un ouvrage dont la lecture semble intéressante : L'Aventure documentaire, une alternative aux manuels scolaires.

Le second (Qu'est-ce qu'un bon article ?) peut être une aide précieuse pour les élèves afin de leur rappeler à quel exercice de style ils se livrent. Mais surtout ne négligez pas la consultation de l'article consacré à la typographie. Il est précieux et constituera un excellent rappel concernant l'accentuation des majuscules, les différences entre les guillemets ( » «  vs « »), les différentes apostrophes, les règles de ponctuation et d'usage des espaces, d'abréviations, etc.

II. 2e partie : comment j'ai procédé avec mes élèves ?

Nous avons grosso modo suivi ces étapes :

  • découverte de Vikidia (vs Wikipédia) ;
  • définition d'un article d'encyclopédie ;
  • création collective (enseignant et élèves) d'un article pour mettre le pied à l'étrier (et présenter les différentes étapes du travail) ;
  • constitution des groupes et choix d'un sujet d'écriture ;
  • recherches d'informations ;
  • écriture de l'article sur un traitement de texte ;
  • inscription sur Vikidia pour mettre en ligne l'article ;
  • explication du Wikicode ;
  • recherche d'illustrations.

J'avais l'envie d'écrire depuis longtemps des articles pour Vikidia. Au moment où je l'ai proposé à mes élèves, nous étions en décembre et c'était la sortie de Star Wars 7. Et en évoquant ce projet, la discussion en est vite venue à la célèbre saga de Georges Lucas et nous avons décidé que ce serait le sujet de notre travail.

Image non disponible
BB-8 photographié par Julien Tixier

On a commencé ensemble. C'étaient des sixièmes et quand je leur ai présenté le projet, certains ont eu un petit moment d'inquiétude. Cependant, ils ont mené le projet à terme avec succès.

Ils ont écrit les articles suivants :

On a donc tout d'abord créé un article ensemble. Nous avons choisi BB-8. On a lancé une recherche sur le moteur qu'ils connaissent, Google.

L'idée était de leur faire prendre conscience de la quantité incroyable de résultats que le moteur affiche. Ici, 25 700 000 ! Le but est aussi de les amener à comprendre que face à une telle abondance, on ne va pas tout lire, mais on va se contenter de ne lire que les deux premiers liens de la première page. Et on va aussi faire un tri et éviter les liens publicitaires. On repère donc les adresses précédées d'un rectangle vert affichant Annonce. Et on jette un œil sur les URL afin d'éviter les sites de commerce. C'est déjà une première éducation à l'utilisation d'un moteur de recherche, du moins une première étape.

Image non disponible
Une recherche dans Google

Comme on l'a dit au début de cet article, un long travail les attend : consulter et noter les informations, puis les restituer dans un texte structuré. Il s'agit donc de prélever uniquement l'information qui nous paraît pertinente dans tel site. Comme on veut gagner du temps, on prend des notes. Au pire, on copie et colle un extrait. On conserve la source de cette information en notant l'adresse du site où on l'a trouvée. Quand on estime avoir suffisamment de contenu, on rédige notre texte. Celui-ci est composé de différentes parties qui ont chacune un titre. Ce travail est extrêmement important et n'est absolument pas naturel chez beaucoup d'élèves qui ont tendance à ordonner les informations dans un ordre qui correspond à l'ordre dans lequel elles ont été trouvées et non en fonction de thèmes. Par exemple, dans un article consacré aux personnages de Star Wars, il faut avoir différentes parties comme l'histoire du personnage (son enfance ou l'histoire de ses parents), sa description (physique ou psychologique), son rôle dans l'histoire, etc. Dans le cas de BB-8, on avait des parties concernant la conception du droïde, son exploitation commerciale. À la fin de ce travail, la correction de l'orthographe et de la ponctuation occupe un temps important.

Tout ce travail a été réalisé avec un traitement de texte. À ce stade, on n'est pas encore allé sur Vikidia. Avant même d'y aller, il faut faire un travail de présentation de la syntaxe Wiki.

III. 3e partie : la syntaxe Wiki

On parle également de Wikicode. Si vous choisissez un article de Vikidia et que vous cliquez sur Modifier le Wikicode, vous découvrirez le code de la page ou du moins le code du texte affiché dans l'article.

Image non disponible

Qu'est-ce qu'on entend par là ? Pour le dire rapidement, il faut distinguer la façon dont on écrit un texte et la façon dont il s'affiche. C'est un peu comme le code source d'une page web. Il y a, par exemple, le code HTML et il y a le résultat affiché par le navigateur.

De nombreux utilisateurs sont habitués à des logiciels WYSIWYG (What You See Is What You Get). En d'autres termes, l'action que vous effectuez est immédiatement visible. Par exemple, si vous voulez mettre du texte en gras, vous choisissez de cliquer sur le bouton Mettre en gras (soit en cliquant sur l'icône idoine, soit en allant dans un menu) et le texte sélectionné devient gras.

En HTML ou avec le Wikicode, on utilise des signes ou des balises qui vont indiquer qu'il faut afficher le texte en gras. Pour cela, on met des apostrophes au nombre de trois de part et d'autre du mot. Ainsi si vous écrivez '''BB-8''', cela donnera BB-8.

Le Wikicode est un langage de balisage léger. Vous en connaissez sûrement d'autres comme le HTML, le LaTeX, XML, BBCode, Markdown, etc. Ils sont généralement (et pour l'essentiel dont nous avons besoin) très faciles à apprendre.

Si vous n'avez pas bien compris, pas d'inquiétude ! Nous allons reprendre par le menu. Et dans le pire des cas, si vous estimez que c'est trop pour vous, sachez qu'il existe un éditeur visuel (un peu comme dans les traitements de texte) qui vous épargne cet apprentissage. Cependant, je trouve que ce serait dommage de ne pas profiter de l'occasion pour sensibiliser les élèves à la notion de code, et par ailleurs, quand on effectue une modification, il est bon de comprendre par quoi elle se traduit dans le code du texte.

Et puis si vraiment vous êtes paralysé à l'idée d'écrire une bêtise, faites-vous la main avec la page du bac à sable.

Image non disponible

Cette page est régulièrement remise à zéro par un robot si bien que vous pouvez jouer avec et tenter tout ce que vous voulez, dans les limites de la décence. Ce sera aussi l'occasion d'indiquer à vos élèves que sur Internet, on ne croise pas que des êtres humains, mais aussi des robots !

Voyons à présent les quelques notions de Wikicode dont vous aurez absolument besoin pour écrire votre premier article.

III-A. Le saut de ligne

Si vous souhaitez sauter une ligne, un seul saut à la ligne n'aura aucun effet. Inutile donc de taper sur la touche Retour charriot (la grosse flèche qui fait un angle), cela ne changera rien. Si vous voulez aller à la ligne, il faudra faire deux sauts à ligne. Autrement dit, laisser une ligne vide permet de séparer les paragraphes.

Manifestement, on peut aussi insérer la la balise <br />. Une balise est une information comprise entre les signes < et >. Dans ce cas précis, br signifie break. On casse donc la ligne.

Si on écrit cela : BB-8 est un personnage de Star Wars.<br />C'est un petit robot.

On obtiendra ceci :

BB-8 est un personnage de Star Wars.
C'est un petit robot.

III-B. Mettre un mot en italique

Il faut pour cela simplement mettre deux apostrophes à gauche et à droite du mot.

Exemple : BB-8 est un personnage de Star Wars.<br />C'est un ''petit'' robot.

Ce qui donne :

BB-8 est un personnage de Star Wars.
C'est un petit robot.

III-C. Mettre en gras

On met trois apostrophes à gauche et à droite du mot :
'''BB-8''' est un personnage de Star Wars.<br />C'est un ''petit'' robot.

Et on obtient :

BB-8 est un personnage de Star Wars.
C'est un petit robot.

III-D. Mettre le texte en gras et en italique

Il faut mettre cinq apostrophes à gauche et à droite du mot :
'''BB-8''' est un personnage de '''''Star Wars'''''.<br />C'est un ''petit'' robot.

Voici le résultat :

BB-8 est un personnage de Star Wars.

C'est un petit robot.

III-E. Récapitulons

''BB-8'' donne BB-8.

'''BB-8''' donne BB-8.

'''''BB-8''''' donne BB-8.

III-F. Mettre un titre

On met le signe = de part et d'autre du titre :

 
Sélectionnez
= Titre principal =
== Titre 1 ==
=== Titre 2 ===
==== Titre 3 ====

Notez bien que vous n'avez pas besoin de mettre le titre principal. Il est automatiquement généré quand vous créez l'article. Quant aux titres, il faut en comprendre la logique. Les chiffres n'indiquent pas le numéro du titre (le premier, le deuxième, le troisième…), mais leur degré de hiérarchie dans le texte.

Le titre de niveau 1 (== Titre 1 ==) constitue l'une ou plusieurs de vos grandes parties. Il peut donc être utilisé plusieurs fois.

Ainsi, si vous avez un article en trois parties, vous aurez trois titres de niveau 1 :

== Titre 1 ==
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Morbi sed cursus ex. Aenean sit amet sem vel nisi iaculis interdum a in risus. Morbi vel gravida eros. Aenean in dignissim ante. In hac habitasse platea dictumst. In viverra purus a enim egestas sollicitudin. Nunc feugiat, velit sed sollicitudin congue, ante elit ultrices justo, nec imperdiet arcu ante sed bibh.
== Titre 1 ==
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Morbi sed cursus ex. Aenean sit amet sem vel nisi iaculis interdum a in risus. Morbi vel gravida eros. Aenean in dignissim ante. In hac habitasse platea dictumst. In viverra purus a enim egestas sollicitudin. Nunc feugiat, velit sed sollicitudin congue, ante elit ultrices justo, nec imperdiet arcu ante sed bibh.
== Titre 1 ==
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Morbi sed cursus ex. Aenean sit amet sem vel nisi iaculis interdum a in risus. Morbi vel gravida eros. Aenean in dignissim ante. In hac habitasse platea dictumst. In viverra purus a enim egestas sollicitudin. Nunc feugiat, velit sed sollicitudin congue, ante elit ultrices justo, nec imperdiet arcu ante sed nibh.

Si vous avez une sous-partie dans la première partie, alors vous utiliserez pour cela un titre de niveau 2 :

== Titre 1 ==
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Morbi sed cursus ex. Aenean sit amet sem vel nisi iaculis interdum a in risus.
== Titre 2 ==
Morbi vel gravida eros. Aenean in dignissim ante. In hac habitasse platea dictumst. In viverra purus a enim egestas sollicitudin. Nunc feugiat, velit sed sollicitudin congue, ante elit ultrices justo, nec imperdiet arcu ante sed nibh.
== Titre 2 ==
Morbi vel gravida eros. Aenean in dignissim ante. In hac habitasse platea dictumst. In viverra purus a enim egestas sollicitudin. Nunc feugiat, velit sed sollicitudin congue, ante elit ultrices justo, nec imperdiet arcu ante sed nibh.

En somme, le titre principal est le titre de l'article. Le titre 1 est l'une des parties de l'article. Si vous avez besoin d'une sous-partie, utilisez le titre 2. Et si vous voulez mettre une sous-partie dans la sous-partie, choisissez le titre 3 et ainsi de suite.

III-G. Le sommaire

En principe, il n'y a rien à faire. Il se construit automatiquement à partir de trois titres dans l'article.

III-H. Créer une note

Si vous voulez créer des notes de bas de page afin de mettre une référence, utilisez les balises \ et \.

Exemple :

 
Sélectionnez
BB-8 est un personnage de Star Wars<ref>http://www.iphon.fr/post/histoire-robot-bb-8-iphone-839745</ref>.<br />C'est un petit robot.
BB-8 est un personnage de Star Wars1. C'est un petit robot.

En bas de page, vous retrouverez l'URL que vous avez mise en note.

III-I. Les liens

Vous serez amenés à créer trois sortes de liens :

  • vers un autre article ;
  • vers une image ;
  • vers un lien externe.

III-I-1. Vers un autre article

Si vous voulez qu'un mot devienne un lien et mène à un autre article de l'encyclopédie Vikidia, placez simplement le mot entre crochets :

 
Sélectionnez
[[Nom de l'article]]

Si vous souhaitez faire le même lien, mais en affichant un texte différent de celui du nom de l'article, faites ainsi :

 
Sélectionnez
[[Nom de l'article | Titre du lien]]

III-I-2. Vers une image

Pour mettre une image, c'est le même principe, mais il faut faire ainsi : [[:Image:Nom de l'image]].

Remarquez que vous n'avez qu'à mettre le nom de l'image (sans oublier son extension telle que .jpg ou .png). Mais pour cela il faut le connaître. Et peut-être même devriez-vous importer l'image (après vous être assuré que vous en avez les droits).

Pour cela, il faut envoyer votre image sur Wikimedia Commons. Nous y reviendrons plus loin.

Vous voudrez peut-être aussi indiquer l'emplacement ou la taille de l'image comme ceci :

 
Sélectionnez
[[Fichier:nom de l'image|vignette|droite|Légende de l'image]]

III-I-3. Vers un lien externe

 
Sélectionnez
[[http://adresse.com Titre du lien]]

III-J. Faire une liste

Vous pouvez avoir besoin de faire deux sortes de listes :

  • les listes non numérotées (*) ;
  • les listes numérotées (#).

III-J-1. Les listes non numérotées

Un astérisque permet de faire des listes à puces.

 
Sélectionnez
*Première ligne
*Deuxième ligne
*Troisième ligne
*Quatrième ligne
*Cinquième ligne

Vous pouvez d'ailleurs indenter la liste en ajoutant un deuxième ou troisième astérisque :

 
Sélectionnez
*Première ligne
*Deuxième ligne
*Troisième ligne
**Quatrième ligne
**Cinquième ligne
Image non disponible
Liste à puces créée avec des astérisques

III-J-2. Les listes numérotées

Un dièse (puis deux, puis trois et ainsi de suite) permet de faire des listes numérotées.

 
Sélectionnez
# Première ligne
# Deuxième ligne
# Troisième ligne

Ce qui donne  :

  1. Première ligne
  2. Deuxième ligne
  3. Troisième ligne

On a là aussi la possibilité d'indenter en rajoutant un dièse :

Image non disponible
Liste à puces créée avec des dièses

III-K. C'est tout, mais…

Voilà à peu près tout ce dont vous aurez besoin pour écrire un article pour Vikidia. Vous pouvez trouver d'autres explications sur le site de l'encyclopédie même. Si d'aventure, il vous prenait l'envie de faire des choses un peu plus complexes, jetez un œil sur cette page de Wikipédia.

Vous y trouverez tout un tas de renseignements. Par exemple, comment insérer un poème (c'est-à-dire avec les balises <poem> et donc sans avoir à insérer à chaque fois la balise <br />) :

 
Sélectionnez
<poem>
Sois sage, ô ma Douleur, et tiens-toi plus tranquille.
Tu réclamais le Soir ; il descend ; le voici :
Une atmosphère obscure enveloppe la ville,
Aux uns portant la paix, aux autres le souci.
</poem>

Vous pourriez également avoir l'idée d'insérer des notes de musique avec la balise <score>.

Et entre autres joyeusetés, vous pourriez aussi avoir envie de créer un tableau, ce qui est un véritable casse-tête. Je prends l'exemple de Wikipédia qui propose sur cette page une aide complète pour ce qui relève de la syntaxe complexe et qui peut, une fois n'est pas coutume, aussi bien être traitée avec l'assistant visuel. Il vaut d'ailleurs mieux si ni l'anglais ni le HTML ne vous sont familiers.

En tout cas, sachez qu'un tableau ressemble à ça :

 
Sélectionnez
 {| class="wikitable alternance center"
 |+ Titre
 |-
 |
 ! scope="col" | Titre col. A
 ! scope="col" | Titre col. B
 ! scope="col" | Titre col. C
 |-
 ! scope="row" | Titre ligne 1
 | Donnée 1A
 | Donnée 1B
 | Donnée 1C
 |-
 ! scope="row" | Titre ligne 2
 | Donnée 2A
 | Donnée 2B
 | Donnée 2C
 |-
 ! scope="row" | Titre ligne 3
 | Donnée 3A
 | Donnée 3B
 | Donnée 3C
 |}

Enfin, n'oubliez pas d'indiquer la catégorie à laquelle appartient le travail que vous avez réalisé avec vos élèves en précisant que c'est le fruit d'un travail scolaire. À cet effet, placez ceci qui affichera ce petit rectangle vert :

 
Sélectionnez
{{Article fruit d'un travail scolaire}}
Image non disponible

IV. 4e partie : illustrer son article

Il faut préciser une chose importante aux élèves : inutile d'illustrer son travail tant que ce dernier n'est pas entièrement écrit. Les élèves adorent illustrer, ils adorent regarder des images et ils vont y passer un temps fou. De plus, certains vont insérer des images dans le document réalisé avec leur traitement de texte et elles seront inutilisables telles quelles dans Vikidia. On l'a vu plus haut, la procédure d'insertion d'une image est assez différente de ce à quoi ils sont habitués. De surcroît, les élèves vont utiliser n'importe quelle image leur tombant sous la main. Ils n'ont qu'une vague idée de ce qu'est le droit d'auteur. C'est là que l'on peut travailler avec le documentaliste pour les initier à cette question épineuse.

IV-A. Avec Google image

C'est la voie royale d'accès à l'image. Je déteste qu'on fasse ça, mais j'ai renoncé à lutter contre. Même les étudiants auxquels j'ai eu affaire procèdent de cette manière. Puisque c'est ainsi, autant se livrer à une petite éducation sur le sujet.

Laissons donc les élèves taper les mots clefs dans leur moteur de recherche favori et observer les résultats. Ensuite demandons leur de cliquer sur Outils de recherche, puis choisir Droits d'usage et enfin Réutilisation autorisée (au moins).

Image non disponible
Comment chercher une image dans Google

Il restera alors à télécharger l'image sur l'ordinateur, la ranger quelque part où on la retrouvera, lui donner éventuellement un titre explicite et noter sa provenance (et donc l'URL du site où on l'a trouvé).

Il restera alors à téléverser cette image sur Wikimedia Commons.

IV-B. Avec Wikimédia

Le plus simple d'ailleurs est de directement rechercher ses images sur Wikimedia. Elles y sont déjà. On sait qu'on peut, a priori, les réutiliser et il n'y a plus qu'à récupérer leur nom pour les insérer dans le corps de votre article.

Si toutefois, l'image que vous vouliez n'y est pas et que vous l'avez trouvée ailleurs, que vous en avez les droits ou que vous l'avez prise vous-même et que vous acceptez son partage, alors vous pouvez l'envoyer sur Wikimedia. Cependant, pour cela, il vous faudra créer un compte. Alors vous pourrez envoyer votre image. La chose étant très pédagogique, on vous donne même quelques conseils.

Image non disponible

IV-C. Ou encore

IV-D. Écrire et publier sur Vikidia

Vous avez donc fait l'essentiel de votre travail. L'article est écrit, les images trouvées et envoyées sur Wikimedia. Il vous reste à vous rendre sur Vikidia. Vous pouvez contribuer tel quel, sans vous identifier. Un message vous préviendra que votre adresse IP est enregistrée. Je vous recommande cependant fortement d'inviter les élèves à créer un compte avec l'autorisation de leurs parents. Ils n'ont d'ailleurs pas besoin d'avoir une adresse mail. Un pseudo et un mot de passe suffisent.

Cependant, dans le cas fort probable où vos élèves perdent leur mot de passe, l'adresse mail est plutôt pratique pour réinitialiser le mot de passe oublié. Et puis appartenir à une communauté est quand même une chose infiniment appréciable. Que je sache, et sans pour autant sortir les violons, c'est la première fois dans l'histoire de l'humanité qu'on invite des élèves à participer à un projet aussi ambitieux, à contribuer au développement d'une encyclopédie libre et gratuite. D'une certaine façon, les héritiers du XVIIIe siècle sont là et ils ont juste besoin d'un peu de notre aide. Pour vous en convaincre, dites-vous bien que tous nos élèves ont une passion qui ne demande qu'à s'exprimer et que dans tel ou tel domaine (qui ne trouve souvent pas place dans le domaine scolaire) ils en savent bien plus qu'on ne le pense. Ils auront alors la fierté de se voir créditer de l'écriture de tel ou tel article. Ils deviennent auteur, une notion qui ne disparaît pas quoiqu'on en dise.

Enfin, avoir un identifiant, faire partie de cette communauté, c'est aussi recevoir de l'aide d'autres utilisateurs. Je me souviens d'un groupe d'élèves qui venaient juste de finir d'écrire leur article. Ils le mettent en ligne. Il ne leur reste plus qu'à mettre le texte en forme en utilisant un peu de Wikicode. La sonnerie retentit. Ils enregistrent leur travail et partent. Quelques heures après, un utilisateur de Vikipédia était passé par là et avait achevé le travail.

IV-E. Évaluer le travail

Écrire un article pour une encyclopédie est incontestablement un travail collectif.

Les élèves travaillent par groupe et pour peu qu'ils disposent chacun d'une machine, ils peuvent s'organiser pour se répartir les tâches. Chacun doit effectuer une partie d'un tout. Ce point est extrêmement important. Je vois souvent des élèves qui peinent à travailler ensemble. Dans un groupe, je vois un élève qui monopolise la parole et impose toutes ses idées. Dans un autre, un élève s'efface paresseusement ou docilement. Un autre enrage d'être toujours contredit, mais n'accepte aucune proposition. Dans un autre, c'est la franche rigolade et rien n'est écrit. Il y a là la nécessité d'une éducation au travail collectif qui fait parfois apparaître bien des choses.

De plus, en travaillant en ligne, la dimension sociale de ce travail s'élargit puisque l'élève va être aidé voire confronté à d'autres utilisateurs de l'encyclopédie. Ces derniers d'ailleurs peuvent devenir un puissant auxiliaire de l'enseignant puisqu'ils peuvent inviter les élèves à respecter certaines règles. Et comme l'écrit Alexandre Hocquet :

Plonger dans Wikipédia permet de se mettre à l'épreuve d'une communauté de pairs plutôt que d'une voix magistrale.

Ainsi, j'ai eu un groupe d'élèves qui s'étaient livrés à un peu de vandalisme malgré eux. Ils avaient supprimé un article qu'ils ne trouvaient pas assez bon à leur goût et l'avaient remplacé par le leur… Un modérateur (toutefois un peu avare d'explications) supprimait systématiquement l'article que mes élèves (ne comprenant pas ce qu'il se passait) remettaient systématiquement en ligne…

Mais plus vraisemblablement, le travail des élèves sera complété, enrichi, corrigé, amélioré par d'autres utilisateurs. Ils ne travaillent donc pas seuls. Dans ces conditions, comment évaluer un travail parfois si peu personnel ? Pour ma part, j'ai eu recours à l'historique.

Image non disponible
Historique d'un article

Je peux ainsi comparer les différents états du texte, comparer telle ou telle version selon des dates différentes et m'assurer de l'identité de l'auteur de telle ou telle ligne.

Mettant des notes (c'est mon côté affreusement réac), j'ai adopté le barème suivant :

  • un, deux ou trois articles ont été écrits : 3 points (1 point par article) ;
  • le ou les articles contiennent des informations riches et variées : 3 points ;
  • la source des informations est correctement donnée et indiquée : 1 point ;
  • Le texte est construit. Il y a donc des parties : 2 points ;
  • l'orthographe est correcte : 3 points ;
  • la ponctuation et la typographie sont correctes : 2 points ;
  • la syntaxe Wiki est maîtrisée : 2 points ;
  • le travail a été sérieux (il n'y a pas eu besoin d'inviter l'élève à se mettre au travail) : 2 points ;
  • l'élève s'est investi dans un travail collaboratif (y compris avec d'autres membres de Vikidia) : 1 point ;
  • l'élève a aidé d'autres élèves à corriger leur article : 1 point.

Mais on peut tout à fait évaluer par compétences. Voici quelques éléments de réflexion :

IV-E-1. Domaine 1 : les langages pour penser et communiquer

  • L'élève parle, communique, argumente à l'oral de façon claire et organisée […] il écoute et prend en compte ses interlocuteurs.
  • L'élève s'exprime à l'écrit pour raconter, décrire, expliquer ou argumenter de façon claire et organisée. Lorsque c'est nécessaire, il reprend ses écrits pour rechercher la formulation qui convient le mieux et préciser ses intentions et sa pensée.
  • Il utilise à bon escient les principales règles grammaticales et orthographiques. Il emploie à l'écrit comme à l'oral un vocabulaire juste et précis.
  • Il sait que des langages informatiques sont utilisés pour programmer des outils numériques et réaliser des traitements automatiques de données.

IV-E-2. Domaine 2 : les méthodes et outils pour apprendre

  • Pour acquérir des connaissances et des compétences, il met en œuvre les capacités essentielles que sont l'attention, la mémorisation, la mobilisation de ressources, la concentration, l'aptitude à l'échange et au questionnement, le respect des consignes, la gestion de l'effort.
  • L'élève travaille en équipe, partage des tâches, s'engage dans un dialogue constructif, accepte la contradiction tout en défendant son point de vue, fait preuve de diplomatie, négocie et recherche un consensus. Il apprend à gérer un projet, qu'il soit individuel ou collectif. Il en planifie les tâches, en fixe les étapes et évalue l'atteinte des objectifs. L'élève sait que la classe, l'école, l'établissement sont des lieux de collaboration, d'entraide et de mutualisation des savoirs. Il aide celui qui ne sait pas comme il apprend des autres. L'utilisation des outils numériques contribue à ces modalités d'organisations, d'échanges et de collaborations.
  • Il sait utiliser de façon réfléchie des outils de recherche, notamment sur Internet. Il apprend à confronter différentes sources et à évaluer la validité des contenus. Il sait traiter les informations collectées, les organiser, les mémoriser sous des formats appropriés et les mettre en forme. Il les met en relation pour construire ses connaissances. L'élève apprend à utiliser avec discernement les outils numériques de communication et d'information qu'il côtoie au quotidien, en respectant les règles sociales de leur usage et toutes leurs potentialités pour apprendre et travailler. Il accède à un usage sûr, légal et éthique pour produire, recevoir et diffuser de l'information. Il développe une culture numérique.
  • L'élève sait mobiliser différents outils numériques pour créer des documents intégrant divers médias et les publier ou les transmettre, afin qu'ils soient consultables et utilisables par d'autres. Il sait réutiliser des productions collaboratives pour enrichir ses propres réalisations, dans le respect des règles du droit d'auteur.

On peut aussi s'inspirer des critères d'évaluation du Wikiconcours mis en place par Wikimedia France et le CLEMI.

Image non disponible
Grille d'évaluation du Wikiconcours (2)

Si vous cherchez toujours une idée d'article, n'hésitez pas à taper dans Vikidia (ou Wikipédia, puisqu'on en parle) le nom de votre village ou de votre ville. Vous verrez qu'il y a beaucoup à écrire !

In fine, c'est un projet assez riche et relativement complexe. C'est aussi une éducation aux médias et c'est aussi une manière de présenter Wikipédia ou Vikidia sous un angle positif et pas seulement comme l'encyclopédie dont le contenu n'est pas sûr, ce qui est absolument faux. En 2005, la revue Nature a comparé Wikipédia et l'Encyclopedia Britannica qui ont quasiment le même taux d'erreur (quatre par article pour l'une et trois pour l'autre). Il y a d'ailleurs un bref article de Wikipédia (en anglais) sur le sujet. C'est évidemment une moyenne et l'on trouve forcément des articles plus ou moins bons. Mais j'ai toujours été étonné de constater que des gens se gaussent de la qualité de tel article et ne lève pas le petit doigt pour améliorer ce qui peut l'être.

Et puis, il est intéressant que les élèves voient ce qui se passe derrière chaque article : le code bien sûr, mais aussi les discussions, l'évolution, l'administration de la preuve… En somme, ils ne sont plus de simples utilisateurs, mais deviennent de véritables acteurs du web. J'ai aussi la conviction qu'un tel travail facilitera celui de mes collègues du lycée quand les élèves réaliseront leurs TPE.

Mais pour finir, et pour élargir le propos à un niveau qui dépasse celui auquel on peut prétendre avec des collégiens, je voudrais citer ces propos tenus par Alexandre Hocquet et qui complètent les notions que nous avons tenté d'expliciter :

Ces notions épistémologiques ne sont pas seulement celles d'un mode de production de connaissance bien particulier, elles sont aussi liées (et se façonnent mutuellement) avec l'infrastructure technique et logicielle de Wikipédia (qu'est-ce que le Wiki et d'où vient-il ? Que sont les bots et comment travaillent-ils ?), l'infrastructure juridique et politique (quel est le rôle de la Wikimedia Foundation, en quoi la production est elle liée aux licences ?). Les licences utilisées dans Wikipédia, et Wikipédia elle-même, sont aussi un projet politique lié au monde du libre, aux « creative commons », et plus généralement aux « communs ». Enseigner Wikipédia c'est aussi enseigner un projet politique particulier et nouveau : c'est le seul « commun » à avoir réussi à exister à grande échelle […].

On voit là que l'enjeu de cet enseignement est d'une importance fondamentale. C'est un enjeu qui dépasse mes petits collégiens, mais au moins auront-ils été préparés à cette culture numérique qu'il convient de développer.

Si vous avez l'intention de vous lancer dans l'écriture d'articles encyclopédiques, n'hésitez pas à revenir ici et à en discuter.

V. Remerciements

Nous remercions Yann Houry, professeur de français, d'avoir autorisé Developpez.com à publier son tutoriel : Écrire des articles pour Vikidia, et Malick SECK pour la correction orthographique.

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Licence Creative Commons
Le contenu de cet article est rédigé par Yann Houry et est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 non transposé.
Les logos Developpez.com, en-tête, pied de page, css, et look & feel de l'article sont Copyright © 2013 Developpez.com.