Open Source ou Libre : est-il un effet de mode ou une évolution de la société ?

Le , par zoom61

0PARTAGES

3  0 
Tendance vers le Libre et l'Open Source : effet de mode ou recherche d'une réelle valeur ajoutée ?
Qu'en pensez-vous ?


En prenant comme repère l'année écoulée, vous pouvez constater que la fréquence des projets et des initiatives Open Source ou libres a augmenté significativement en mise à jour, mais aussi en nouveautés. Vous pouvez le voir à travers les sujets suivants : le Vatican, Microsoft, Netflix, la Commission européenne, Document Freedom Day, Offre Libre, Swift, etc.

Dans le domaine informatique, de nombreuses applications nouvellement créées sont éditées sous des licences Open Source ou Libre. On voit aussi de grands groupes faire basculer certains de leurs logiciels sous ces licences, sans oublier de noter que certains Etats commencent à imposer l'utilisation de logiciels Open Source ou libres. La tendance vers le Libre et l'Open Source peut également être observée dans bien d'autres domaines à savoir :



D'autres initiatives ont vu le jour, même si elles sont plus individuelles. A titre d'exemple, un agriculteur a automatisé son tracteur avec du matériel Open Source, lui permettant ainsi avec une simple tablette de guider son tracteur.

La tendance vers le Libre et l'Open Source est-elle un effet de mode ? Ce qui traduirait que tout le monde veut y prendre part pour ne pas se faire mettre sur la « touche »... Ou est-ce le résultat de la recherche d'une réelle valeur ajoutée obtenue grâce à l'entraide et le partage au sein des communautés de développeurs ? Pour les entreprises, y voient-elles une opportunité d'économie en optant pour les outils libres et Open Source ?

Mais qu'en est-il réellement dans les faits ? En tant qu'utilisateur, en profitez-vous réellement ? Cette façon de faire ne masquerait-elle pas autre chose ? Ne serait-ce pas un moyen de réduire les coûts de développement ? Ou ayant réfléchi à toutes les possibilités, ouvrir un projet à une communauté n'amènerait-il pas des idées nouvelles et plus originales ?

Et qu'en est-il de l'argument souvent avancé par les éditeurs de solutions propriétaires, selon lequel le Libre et l'Open Source n'offrent aucune garantie du support ? Est-ce réellement un frein ou un moyen de faire peur ?

Et vous ?
Que pensez-vous de cela ?
La tendance vers le Libre et l'Open Source va-t-elle se prolonger, s'estomper ou exploser ?
Faites-vous partie d'un de ces mouvements ? Si oui lequel ?
Proposez-vous des services sur les outils Open Source ? Si oui, sous quelles formes ?

Il s'agit d'un débat, merci de suivre ces consignes :

  • SMS interdit, en essayant d'écrire en français ;
  • évitez de multiplier les messages courts ;
  • les messages type taverne ou SMS seront effacés immédiatement sans préavis ou explications.


Le but étant de créer un débat de qualité.

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de 23JFK
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 03/09/2015 à 0:29
Avec les logiciels proprio, c'est raques ou crèves. L'accès aux codes sources est souvent impossible ou à des prix exorbitants. Quand le propriétaire décide de stopper une version de son produit, soit l'on finit par être obliger de racheter une licence pour le produit de remplacement, soit l'on se retrouve à devoir payer des frais pour une éventuelle extension du support client ; des tarifs qui augmentent d'année en année histoire de pousser au renouvellement de l'indispensable logiciel. Cela induit dans un nombre notable de cas l'achat de machines capables de supporter les nouvelles spécifications imposées par le nouveau logiciel et donc, de provoquer une réaction en chaîne dans le renouvellement des softwares dont on a besoin (la rétrocompatibilité n'est plus ce qu'elle était) et d'exploser le budget initialement prévu.

Avec de l'open-source, l'on redevient plutôt maître de son budget IT, l'on peut upgrader le hardware indépendamment du software et vice-versa. L'on peut envisager de s'abroger d'une extension de support technique, et dans tous les cas, aucun système d'enregistrement de licence type DRM ou clé d'activation ne vient verrouiller une installation parce que le proprio a définitivement éteint son serveur d'authentification. Il devient même possible, à condition d'avoir quelques experts sous la main, d'adapter le logiciel au plus près de ses besoins et/ou des capacités de son matériel.
7  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 02/09/2015 à 16:57
Il y a quand même une chose qu'il faut remarquer, c'est que les logiciels FLOSS permettent un lancement bien plus aisé d'une startup. Les licences de logiciels propriétaires sont extrêmement chères, et il y a fort à parier que des entreprises comme Google ou Facebook n'existeraient tout simplement pas sans les FLOSS.

Imaginez un peu que vous créiez votre startup. Typiquement, vous utilisez une stack LAMP. Eh bien imaginez que vous soyez obligé de remplacer Linux par Windows, Apache par IIS, MySQL par Oracle et PHP par ASP. L'addition, rien que pour ces logiciels, serait sévère !
3  0 
Avatar de mermich
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 02/09/2015 à 18:49
En tant qu'utilisateur, je cherche juste la solution la plus adaptee a mon probleme pour le moindre cout.

Que le logiciel soit libre oupas, cela m'importe peu du moment que la lisence d'utilisation soit la moins cher.

De mon point de vue, la ruee vers le libre est un bel efet de mode car la tres tres grande majorite des utilisateur ne va pas regarder le code source. Et se referer a des avis tiers, donc partials/fausse/subjectifs.

Pour le cote innovation/contribution trolol, j'aimerai bien avoir les statistiques des reelles ameliorations / contributions apportee par des tiers. Ce que je pense, seuls quelques rares projets sont ameliores par des tiers.

Que pensez-vous de cela ?
Ce que je pense, c'est que l'open source est bien souvent un argument marketing sans reel apport particulier.

La tendance vers le Libre et l'Open Source va-t-elle se prolonger, s'estomper ou exploser ?
Sans-doute tout passer vers l'open source, ce qui en un sens n'aura plus aucun interet et du coup s'estomper.

Faites-vous partie d'un de ces mouvements ? Si oui lequel ?
Aucuns, je ne fais parti d'aucuns mouvements.

Proposez-vous des services sur les outils Open Source ? Si oui, sous quelles formes ?
Je n'ai rien invente/revolutione/developpe quoi que ce soit qui merite d'etre mentionne.


Imaginez un peu que vous créiez votre startup. Typiquement, vous utilisez une stack LAMP. Eh bien imaginez que vous soyez obligé de remplacer Linux par Windows, Apache par IIS, MySQL par Oracle et PHP par ASP. L'addition, rien que pour ces logiciels, serait sévère !
A part la license windows, developper avec la stack microsoft peut etre entierment gratuit, donc oui j'imagine. Pour Oracle oui, cela a un cout.

Dernier point, pour ce sujet qui va surement finir en troll, pourriez-vous mettre egalement les liens vers les retours d'experiences des societes/organismes qui sont passe au libre/ceux qui en sont revenus, ainsi que le cout de passage.
2  3 
Avatar de Mouke
Membre averti https://www.developpez.com
Le 06/09/2015 à 16:36
Citation Envoyé par Markand Voir le message
Les logiciels privateurs ne devraient même pas exister.
Et c'est typiquement les états d'esprits privateurs comme le tien qui donnent raison aux logiciels proprio.

Le logiciel libre peinera à avancer tant que des extrémistes (au hasard R. Stallman) continueront à le promouvoir. Et Markand tu es dans le même panier.

Selon une telle mentalité, on devrait systématiquement utiliser du libre dès qu'on a la possibilité, plutôt qu'être LIBRE de son choix entre Open source et proprio.

Parce que Libre Office est libre, je devrais le privilégier à MS Office qui est globalement meilleur et sur lequel je suis formé ? (plus ergonomique, plus stable, plus puissant)

Pour le commun du mortel, quel intérêt du logiciel libre ? J'imagine mal ma grand mère aller mettre le nez dans du code source.

Je suis pour choisir le logiciel le plus adapté mes besoins, peu importe l'idéologie derrière.
2  2 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 11/09/2015 à 6:48
Totalement d'accord avec Traroth2, et ce qu'il dit est encore plus vrai pour un particulier ayant des revenus modestes. Pour certains logiciels, c'est :
- Soit il existe en libre et je l'installe.
- Soit il n'existe pas en libre mais comme j'en ai vraiment besoin je l'achète.
- Soit il n'existe pas en libre mais comme il n'est pas indispensable, je m'en passe.
- Soit ... mais pour ma part, j'exclue le piratage qui est la pire des solutions.

L'équation est simple et les calculs vite faits.
2  0 
Avatar de elfasys
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 11/09/2015 à 7:25
Je devine que vous êtes tous des développeurs chevronnés.

En lisant vos interventions, je me dis que je ne fais pas partie (mais alors pas du tout...) de votre communauté : je ne comprends pas grand chose a de nombreux termes employés ici, et je ne connais pas beaucoup de choses avec lesquelles vous semblez tous très familiers...
Et pourtant, j'ai un avis !!!

Parce que dans le libre, il y a Thunderbird, Firefox, Filezilla, Libreoffice, Ubuntu qui me fournissent les services dont j'ai besoin.
Et aussi Wikipédia.
Et des gratuits comme Teamviewer, qui n'ont rien d'Open Source.

Ce qui ne m'empêche pas d'avoir acheté la licence Teamviewer - alors que je peux m'en dispenser - et d'avoir versé mon obole à Wikipédia, qui n'exige rien.

Mais il y a Windows, que j'achète tous les 3 ou 4 ans, Google, que je paye (la pub) et les langages : un dont je paye tous les ans la mise à jour, un autre avec une licence achetée à vie.
Pourquoi je paye ? Parce qu'ils m'offrent un service que j'estime rétribué à sa juste valeur.

Moralité : pour moi, pas d'effet de mode : seulement recherche du meilleur service possible, c'est à dire une balance entre fonctions disponibles, simplicité d'utilisation, absence d'ennuis d'une part, et coût, risques divers et tracasseries des protection d'autre part.

Et si de nombreux passionnés, chacun dans sa spécialité, ont la possibilité de consacrer du temps pour améliorer un produit Open Source :
1- je leur dis merci
2- je contribue si c'est possible (financièrement éventuellement, si c'est tout ce que je peux faire)
3- j'utilise le produit avec le sentiment (justifié ou non) de ne pas être l'esclave d'un monopole.

Et je trouve le point 3 particulièrement justifié pour les grands comptes...
2  0 
Avatar de i5evangelist
Membre actif https://www.developpez.com
Le 02/09/2015 à 17:42
J'ai démarré mon activité d'éditeur de logiciel il y a 4 ans, je fonctionne avec beaucoup de logiciels libres. (linux, open office, scribus, gcc, code:blocks, lazarus, Dolibarr, etc.)
Si un client réclame un compilateur particulier (cas du C par exemple) il fourni la licence, c'est aussi simple que ça.
Pour développer aujourd'hui, tout ce qu'il faut est disponible librement sans bourse délier. (même des tutos libre sur le net pour apprendre)
1  0 
Avatar de AliusEquinox
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 02/09/2015 à 19:30
Je pense très sincèrement que la tendance actuelle visant a ouvrir les logiciels est une stratégie aux objectifs purement mercantile. Avec la conjecture actuelle (espionnage, protection de la vie privée...) les entreprises ont tout intérêt à obtenir des utilisateurs une certaine confiance dans les logiciels qu'ils proposent.
1  0 
Avatar de micka132
Membre expert https://www.developpez.com
Le 03/09/2015 à 10:46
Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
Imaginez un peu que vous créiez votre startup. Typiquement, vous utilisez une stack LAMP. Eh bien imaginez que vous soyez obligé de remplacer Linux par Windows, Apache par IIS, MySQL par Oracle et PHP par ASP. L'addition, rien que pour ces logiciels, serait sévère !
IIS, ASP et windows c'est la même chose, tu vas "juste" payer ta licence windows server.
Pour Oracle je ne connais pas les tarifs, même si je sais que c'est "cher" pour les gros volumes j'imagine qu'ils ont une offre gratuite ou presque pour les petits volumes.
Maintenant quand tu ouvres une startup, en tant que dev tu pars avec ton background technique.
Perso, autant je ne vois pas de problème à utiliser Mysql parceque je ne suis pas spécialiste dans Oracle ou SqlServer, autant avec le coût de formation (temps) pour me mettre à niveau en php/apache je pourrais m'acheter des dizaines de licences windows serveurs.

Bien sur que le coût peut être un facteur et il doit être pris en compte, mais sérieusement les gars on coûte ici quasiment tous entre 400€ et 600€ par jour vous pensez que selon le projet et selon le service souhaité une licence c'est rédhibitoire?
1  2 
Avatar de Markand
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 03/09/2015 à 15:58
Les logiciels privateurs ne devraient même pas exister.
1  2 
Contacter le responsable de la rubrique Libres & Open Source

Partenaire : Hébergement Web