Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

France : Le ministère du travail va adopter les logiciels bureautiques open source
Il a opté pour les technologies open source pour ses applications

Le , par Francis Walter

15PARTAGES

9  0 
Dernièrement, il y a eu un vent de migration de plusieurs organismes publics vers les solutions open source. Il y a quelques années, il s'agissait de la gendarmerie nationale qui avait pris l'engagement de migrer tout son parc informatique vers Ubuntu, l'une des distributions Linux les plus populaires au monde, ensuite la ville de Valence (Espagne) sans oublier la ville de Munich (Allemagne).

C'est maintenant au tour du ministère du travail de suivre la direction du vent. En effet, en 2012, une circulaire avait été adressée aux ministères afin de les « inciter à systématiquement considérer le logiciel libre à égalité avec les autres solutions, afin de répondre au mieux aux besoins métiers ». En réponse à une demande d'explication sur la circulaire, le ministère du travail a écrit avoir fait le choix d'opter pour les technologies open source pour concevoir ses applications métiers, y compris les bases de données.

Par ailleurs, le ministère « prévoit un désengagement progressif sur 4 à 6 ans à compter de 2014. Cela s'explique par la nécessité d'une préparation en amont (adéquation aux fonctionnalités attendues) et d'un accompagnement important (information et formation des agents) pour préparer le changement afin de basculer progressivement vers des solutions libres pour la messagerie et la suite bureautique ».

Toutefois, le ministère notifie dans sa réponse que « sur une dépense de 7,8 M€ de logiciels en 2013 (incluant développement et maintenance et excluant l'assistance à maîtrise d'ouvrage), seuls 1,2 M€ (15%) concernent des logiciels « propriétaires », le reste concernant des prestations de développement ou de maintenance des logiciels métiers dont le ministère est propriétaire ».

Le ministère du travail n'est pas le premier à avoir porté ses choix pour des logiciels libres. Il y a quelques jours, le ministère de l'agriculture a déclaré avoir dépensé 687 000 euros en logiciels libres contre 1 442 000 pour les logiciels propriétaires au cours de l'année 2013. C'est peut-être le début de l’avènement open source dans les institutions publiques françaises...

Source : Lettre du ministère

Et vous ?
Pensez-vous que toutes institutions publiques françaises finiront par adopter l'open source ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 22/08/2014 à 17:28
@CoderInTheDark
Merci pour ton témoignage
N'ayant jamais eu l'opportunité de travailler avec des développeurs mal-voyants, je ne me suis jamais trop posé la question

Par contre, cela renforce mon souhait de voir les services publics migrer vers les solutions open sources pour justement contribuer aux différents projets et les rendre plus accessibles aux handicapés car je pense que ça fait parti des missions du service public : rendre les technologies et le savoir accessibles à tous

Je viens d'effectuer une recherche rapide et je constate que la plupart des logiciels d'accessibilité sont payants et même assez cher (c'est sans doute aussi l'optimisation du référencement de ses solutions qui me font penser ça, corrige moi si je suis dans l'erreur)
Cette discrimination n'a pas de sens dans l'ère du numérique.
4  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/08/2014 à 11:27
Je suis toujours déçu que seul l'aspect économique soit mis en avant dans ces annonces
La gouvernance du SI, est à mon sens, un argument bien plus important que tout le reste

Cela reste une excellente nouvelle même si j'aurai aimé que ça aille plus loin (c'est déjà un début .

La réaction des pro-M$ est toujours très drôle.
Surtout celle de GTSLASH qui est totalement hors sujet à vouloir à tout pris comparer les perf de Java et .Net (sans vouloir te vexer, les politiques s'en foutent royalement. Tes propos sont aussi pertinent que vouloir expliquer à Nabila les différences entre un moteur diesel et essence)
Soit rassuré, il ne s'agit que de la solution bureautique Office, le ministère conserve Windows (et donc les applications métiers .Net resteront en .Net)
3  0 
Avatar de psychadelic
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 16/08/2014 à 15:07
Ben voyons, il n'y a que les produits M$ qui sont super fiables, et puis il les developpeurs .net sont les seuls vraiment à être des pointures...
Et heureusement que les M$ fan boys sont la pour nous le rabacher sans cesse
2  0 
Avatar de CoderInTheDark
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 22/08/2014 à 9:13
LibreOffice est accessible avec les deux lecteurs d'écran Jaws le payant et NVDA le gratuit.
Contrairement à OpenOffice on peut taper du texte et accéder aux menus et aux boîtes de dialogues.
Mais durant la navigation des boîtes de dialogues, caractère par exemple, les informations sur les titres des champs sont erronées.
Pour savoir où on est, il faut se fier au contenue de la liste ou du champs.

Je serai curieux de savoir s’ils utilisent SWT, AWT ou Swing.
2  0 
Avatar de CoderInTheDark
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 23/08/2014 à 11:17
Il existe plusieurs logiciels de lecteur d’écran pour Windows, mais deux sont vraiment utilisés.
- Jaws, de freedom scientific, en deux versions :
- version familiale 1500 € et 1700 € pour la version clé USB.
- La version pro 2500 € et 2700 € qui est la seule à fonctionner sur les Windows pro. C’est vraiment la seule différence.
On a droit à 3 mises à jour gratuites.
Jaws est le logiciel, qui est enseigné dans les écoles et les centres de rééducations.

Mais il y a NVDA un projet libre, qui est pratiquement au niveau de Jaws. Surtout qu’on peut lui ajouter des Scripts Python, pour améliorer l’accessibilité d’une application. Et sur ce dernier point la communauté est très active, sur de nombreux logiciels.
Par exemple j’ai pu trouvé un script pour Audacity.
http://www.nvda-fr.org/
Moi j’utilise les deux, car NVDA est plus performant dans certain contexte, avec le Swing en autre.

Pour les malvoyants il y a Zommtext, entre 700 € et 900 €

Sous linux, seul Gnome est vraiment accessible, avec le projet Orca, mais la voix est vraiment épouvantable. On peut acheter une voix supplémentaire, pour un petit pri à OraLux.
http://cd.oralux.net/
Mais l’installation est parfois compliquée, dans mon cas c’est un stagiaire en administration, qui me l’a installé, il lui a fallu une demie journée.
Il propose aussi une loupe pour les mal-voyants.

Sous mac Os X, le logiciel VoiceOver et gratuit. Il est performant, mais Mac Os X est déstabilisant pour un utilisateur de Windows.
En revanche les malvoyants n’utilisent pas la loupe de VoiceOver, ils préfèrent ZoomText en version Mac. En effet la loupe de VoiceOver n’est pas satisfaisante.

Perso j’utilise un mac book air 13 pouces, en double boot avec Windows 7. Car je peux l’enmener facilement avec moi, en entretien. Car je dois prouver à chaque fois qu’un aveugle peut développer.

Concernant le coût, c’est surtout un problème pour le contribuable. Le matériel et les logiciels sont financés par la MDPH, pour un particulier, tous les trois ans, et par l’agefip pour une entreprise.
C’est pourquoi j’ai le sentiment, que les fournisseurs en profite un peu, pour gonfler les prix.
Une plage braille coute environ 4000 € pour la version 40 caractères, pour un usage personnel.
Et 8000 € pour une version 80 caractères, qu’on utilise en entreprise.
2  0 
Avatar de imikado
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 14/08/2014 à 23:15
Les institutions françaises devraient suivre plus dans un soucis d'économie que de maitrise de son SI
2  1 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 20/08/2014 à 16:39
Bonjour

Citation Envoyé par CoderInTheDark Voir le message
OpenOffice est un cauchemar pour les non-voyants, il n’est pas accessible.
Il a été imposé à tout le monde, sans concertation.

Même office avec son ruban est accessible.
Ainsi les non-voyants, travaillant dans les administrations, doivent utiliser leur office ou une ancienne licence, sous peine d’pêtre marginalisé.

C’est un problème grandissant, qui peut se régler de deux façons :
- Rendre OpenOffice accessible, aux lecteurs d’écran Jaws et NVDA
- Où écrire des scripts avec les moteurs de scripts de Jaws (proche de VB) ou NVDA (proche de Python)
Mais pour l’instant on ne voit rien venir.
Le logiciel libre est pas toujours rose pour nous.
Pourrais-tu détailler par un exemple concret ce que tu dis, car là j'ai un peu de mal à comprendre.

Merci

Philippe
1  0 
Avatar de Porkepix
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 20/08/2014 à 19:58
Citation Envoyé par CoderInTheDark Voir le message
OpenOffice est un cauchemar pour les non-voyants, il n’est pas accessible.
Il a été imposé à tout le monde, sans concertation.

Même office avec son ruban est accessible.
Ainsi les non-voyants, travaillant dans les administrations, doivent utiliser leur office ou une ancienne licence, sous peine d’pêtre marginalisé.

C’est un problème grandissant, qui peut se régler de deux façons :
- Rendre OpenOffice accessible, aux lecteurs d’écran Jaws et NVDA
- Où écrire des scripts avec les moteurs de scripts de Jaws (proche de VB) ou NVDA (proche de Python)
Mais pour l’instant on ne voit rien venir.
Le logiciel libre est pas toujours rose pour nous.
Je suis honnêtement relativement surprit, car il me semble qu'en général l'accessibilité est une problématique couramment prise en compte dans le milieu du logiciel libre. As-tu regardé du côté de Libre Office ? Les deux ayant divergé voilà quelques années, ils peuvent en venir à différer sur des fonctionnalités clés.
Dans le cas où vraiment rien ne permettrait cela ni d'un côté ni de l'autre, je te suggère vraiment de remonter l'information aux contributeurs/développeurs. Il me semblerait normal que certains s'y penchent et proposent rapidement quelque chose.
1  0 
Avatar de CoderInTheDark
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 21/08/2014 à 9:41
Je suis développeur et non-voyant et j’utilise un lecteur d’écran pour travailler, tous les jours.
Et je rencontre les mêmes problèmes, que les autres non-voyants.
OpenOffice n'est pas accessible.
Perso j'utilise Ms Office au travail et à la maison.

Par contre il faudrait, que je me remette à jour sur LibreOffice.
Je vais lire la page qui semble très intéressante

Mais le vrai problème est que dans les administrations ils ont imposé OpenOffice.
Il y aussi l'alternative d'IBM, Synfony, qui est accessible.
Mais elle est moins performante.

Concernant Java.
Je fais entre autre du Java/Swing.
Java intègre le JavaAccessBridge, qui améliore l'accessibilité.
Rien à faire pour le développeur, il faut jusque l'utilisateur l'active en faisant :
- touche Windows + u
-utiliser l'ordinateur sans écran.
cocher java access bridge

Après les développeurs doivent suivre des règles.
Comme associer aux composants un label ou un tooltiptext pour donner une information au lecteur d'écran.

Sinon SWT, est plus accessible que Swing.
1  0 
Avatar de imikado
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 21/08/2014 à 10:40
Merci de ces explications
Un retour sur libreoffice serait benefique pour savoir si ils respectent bien ce qui est écrit
1  0 
Contacter le responsable de la rubrique Libres & Open Source

Partenaire : Hébergement Web