Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Haiku OS : le clone open source de BeOS débarque en version bêta 2, avec des améliorations du support matériel et de la stabilité générale,
Vingt mois après la version bêta 1

Le , par Stan Adkens

28PARTAGES

4  0 
La version R1 de Haiku passe à une autre phase bêta, la version R1 bêta 2, qui marque presque 2 ans de travail de corrections de bogues, d’améliorations des performances et de simplification de l’expérience utilisateur depuis la sortie de Haiku R1 beta1. Cette période a permis à 101 contributeurs d’améliorer la prise en charge matérielle et la stabilité générale, en résolvant plus de 900 bogues et tickets d'amélioration, selon les notes de version publiées mardi par l’équipe Haiku. Cependant, bien que les fonctionnalités de cette version soient complètes et que l’équipe soit confiante de sa stabilité, elle met toutefois en garde contre d’éventuels bogues pouvant entraîner la perte de données.

Haiku est un système d’exploitation libre dont le développement a commencé en 2001. Il reprend les idées de BeOS et assure une certaine compatibilité avec les applications écrites pour ce dernier. BeOS est un système d’exploitation, entièrement multitâche et multithread, supportant le multiprocesseur et bénéficiant d’un système de fichier BFS journalisé en 64 bits, dont la première version est sortie en octobre 1995. En 2001, Be inc., la société qui a développé cet OS a été rachetée par Palm, une entreprise américaine de l'industrie des ordinateurs de poche, afin que les qualités multimédias de BeOS viennent enrichir Palm OS.


Durant la même année, l’idée de développer un système d’exploitation censé réécrire BeOS et fournir une alternative aux utilisateurs de BeOS et aux développeurs est lancée : le Haiku ou OpenBeOS. L’objectif de Haiku version R1 est de fournir un système d’exploitation complet au moins iso-fonctionnel avec BeOS R5.0.3 (la dernière version officielle de BeOS).

La toute première version alpha de Haiku a été publiée en 2009 et la première version bêta publiée 2018, et le système d’exploitation restera encore quelque temps en bêta, phase pendant laquelle l’équipe a choisi de se concentrer sur les corrections de bogues et les améliorations des performances et de l’expérience utilisateur.

Haiku R1 bêta 2 publiée mardi est disponible en téléchargement et vous pouvez faire une mise à niveau à partir de la version R1 bêta1. Ci-dessous, nous allons vois la configuration requise pour installer cette version et faire un tour d'horizon des principaux changements.

Configuration matérielle requise

Haiku n’est pas très exigeante quant au matériel nécessaire. Cependant, une configuration minimum requise est nécessaire pour un meilleur fonctionnement du système. Cette version est supportée par un ordinateur avec un processeur x86 (64 bits ou 32 bits). Ci-dessous, les caractéristiques des deux plateformes nécessaires :


L’équipe Haiku note que la compatibilité BeOS R5 n'est fournie que sur les images 32 bits. Aussi, si votre processeur ne sait pas exécuter les instructions SSE2 vous ne pourrez pas utiliser le navigateur natif WebPositive. Les développeurs de Haiku conseillent dans ce cas d’utiliser NetSurf, un navigateur Web libre alternatif.

Les principaux changements dans Haiku R1 bêta 2

Amélioration du support des moniteurs HiDPI

Haiku R1 bêta 2 est livré avec une prise en charge améliorée des moniteurs HiDPI (et la mise à l'échelle de l'interface utilisateur en général), contrairement à la bêta 1 avec laquelle le support était significativement incomplet, selon l’équipe. « Contrairement aux autres systèmes d'exploitation qui adoptent en grande partie un "ratio de pixels de périphérique", qui convertit un certain nombre de "pixels internes" en "pixels d'écran", Haiku met plutôt tout à l'échelle en fonction de la taille de la police, et laisse les pixels désigner les "pixels d'écran" de manière isolée », lit-on. « Cela signifie également que l'on peut effectivement modifier la taille et l'échelle de l'interface utilisateur sur n'importe quel écran en changeant la taille de la police du système, et que tout le reste doit être ajusté en conséquence ».


L’image ci-dessus présente deux captures d'écran, montrant "ActivityMonitor" et "AboutSystem" avec une taille de police de 12pt sur la gauche (par défaut de Haiku), et avec une taille de police de 18pt sur la droite (soit 150 % de la "normale".

Comme présenté sur ces captures d'écran, les barres de défilement ne dessinent pas avec une échelle correcte, mais l’équipe a noté que « les choses sont maintenant généralement utilisables sous HiDPI », bien que les corrections seront apportées. D'autres applications, telles que Deskbar et Tracker, ont également vu leur comportement s'améliorer de manière significative sous HiDPI, dans Haiku bêta 2.

Améliorations du navigateur WebPositive et portage de plus de logiciels

Le navigateur Web intégré de Haiku, WebPositive, utilise désormais une version plus récente de WebKit. Cependant, il contient un certain nombre de corrections pour le backend de Haiku, notamment pour réserver beaucoup moins de mémoire, et pour corriger les WebSockets, ainsi que divers plantages. Cependant, les choses se sont beaucoup améliorées en presque deux ans de travail, et cette nouvelle version vient avec une mise à jour de WebKit et de nombreuses corrections sur la couche réseau et le rendu graphique.

Grâce à la compatibilité relativement robuste de Haiku avec POSIX, ainsi qu'aux portages de boîtes à outils d'interface graphique open source, encore plus de logiciels open source populaires ont été portés sur Haiku depuis la bêta 1, et sont disponibles dans les dépôts de paquetages. Diverses applications, telles que LibreOffice, Telegram, Okular, Krita, AQEMU, et plus, fonctionnent sur Haiku. Aussi, divers jeux, tels que FreeCiv, DreamChess, Minetest, et plus encore, fonctionnent en Haiku, d’après les notes de version.


Nouvelles préférences de saisie

Les différentes fenêtres pour la configuration des souris, claviers et pavés tactiles sont maintenant regroupées dans une unique fenêtre de configuration. En outre, les souris ayant plus de trois boutons sont désormais prises en charge. Ci-dessous, les boutons au-delà du troisième ainsi que la molette horizontale sur les souris USB peuvent être utilisés.


Autre Matériel géré

Le pilote XHCI (USB 3) a été largement retravaillé et nettoyé pour résoudre la plupart des problèmes de compatibilité. Il est maintenant possible d’utiliser les supports de stockage NVMe qui remplacent de plus en plus le SATA dans le matériel moderne. Le travail sur le pilote Intel Extreme pour les contrôleurs vidéo Intel continue, avec une amélioration du fonctionnement sur les machines de génération Sandy Bridge et précédentes. Les premières étapes pour l’affichage sur plusieurs écrans (en mode clone, pour le moment) ont été franchies, d’après l’équipe.

Les pilotes réseau ont été synchronisés avec FreeBSD 12, permettant l’utilisation de l’Ethernet et du Wi-Fi sur la plupart des ordinateurs. D’autre part, la désactivation d’une vérification de cohérence (sanity check) dans la pile réseau permet de multiplier par cinquante les performances de cette dernière. On peut également lire dans la note de version que le pilote pour les cartes audio compatibles Intel HDA a également reçu quelques améliorations, mais il reste encore fort à faire pour avoir une sortie fonctionnelle sur toutes les machines concernées, d’après l’équipe Haiku.

Améliorations du processus d'installation

L'installateur prend désormais en charge l'exclusion des paquets optionnels qui sont inclus sur le support d'installation. DriveSetup affichera désormais plus d'informations sur les lecteurs de votre système. Il affichera l'espace utilisé par les partitions existantes, et il est maintenant également capable d'identifier les volumes chiffrés. Il existe un chemin de mise à niveau disponible de Haiku R1 Beta 1 vers Beta 2.

L’intégration du gestionnaire d’amorçage EFI se poursuit, il est maintenant automatiquement inclus dans l’image amorçable anyboot. Son installation reste manuelle, mais est plus facile à réaliser, car la partition EFI peut être montée depuis Haiku. D’autre part, divers bogues dans le gestionnaire d’amorçage ont été corrigés pour améliorer la compatibilité avec toutes les configurations.

Émulation de la méta-clé dans le terminal

Certains des premiers claviers de poste de travail comprenaient une touche appelée "Meta" qui fonctionnait comme une touche de modification supplémentaire aux côtés de Shift et Control. Bien que la touche "Meta" soit absente des claviers modernes, deux éléments majeurs des logiciels UNIX dépendent toujours de sa présence : GNU Emacs et la bibliothèque GNU readline, qui est utilisée par bash et une grande variété d'autres logiciels pour lire les entrées du terminal, lit-on dans la note de version.

Dans Haiku R1 bêta 2, le terminal dispose de fonctionnalités comme celles de "macOS" : « Il ajoute une option de configuration au dialogue "Paramètres..." qui, lorsqu'elle est activée, fait en sorte que la touche Option de gauche (uniquement) fonctionne comme une touche Meta. La touche Option droite conserve sa fonction normale et peut être utilisée pour saisir des caractères spéciaux au clavier », d’après les notes de version.


Selon l’équipe, une revue de tous les appels système est également en cours pour détecter et corriger les plus gros problèmes de sécurité et possibilités de « plantage » de tout le système par un appel avec des paramètres incorrects.

La publication de la mise à jour montre que les utilisateurs attendent un nouveau système d’exploitation. « Je suis heureux de voir que le Haiku continue à progresser ! », a écrit l’un des commentateurs qui accueillent favorablement Haiku bêta 2. « Son look me semble meilleur que celui de toute autre interface utilisateur que j'ai vue, et je dis cela en tant que personne qui n'a jamais utilisé BeOS, donc ce n'est pas la nostalgie qui parle ». « Je pense qu'il serait positif d'avoir un OS et une interface plus axés sur un seul utilisateur sur un terminal graphique plutôt qu'un système multi-utilisateur avec des graphiques intégrés », a-t-il ajouté. « J'aime aussi l'aspect de Haiku/BeOS, mais pour moi, il ressemble beaucoup à Apple Platinum de Mac OS 8 et 9 », a écrit un autre. Et vous, qu’en pensez-vous ?

Source : Notes de Version

Et vous ?

Que pensez-vous de Haiku OS ?
Avez-vous déjà été utilisateur de Haiku ? Quels sont les nouveaux changements qui vous intéressent ?
Pensez-vous que l’utilisation grand public de Haiku c’est pour bientôt ?

Lire aussi

Haiku : le clone open source de BeOS va bientôt voir sortir sa première version bêta, après 17 ans de développement !
KDE Plasma 5.19 est disponible et vient avec des avatars photographiques, des composants de bureau et des widgets épurés et cohérents, Ainsi que des paramètres système faciles à utiliser
GNOME 3.36 « Gresik » débarque et s'accompagne d'une amélioration de Paramètres, ainsi que la possibilité de charger et afficher des PDF directement dans une fenêtre de Web, le navigateur par défaut

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !