Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Mattermost lève 50 MM$ pour faire progresser son alternative à Slack
Et rêve d'un service de messagerie open source mainstream en entreprise

Le , par Stéphane le calme

135PARTAGES

16  0 
Mattermost est un service de discussion instantanée Open source en auto-hébergement. Il est conçu comme un chat interne pour les organisations et les entreprises, et il est présenté comme une alternative à Slack.

Le principe de fonctionnement (et de financement) est de laisser les fonctionnalités utilisées par une équipe en libre accès. L'accès gratuit inclus, entre autres, la fonctionnalité principale de discussion en canaux,les applications natives sur les différentes plateformes, la recherche dans les messages, la traduction instantanée, etc.

Ensuite, Mattermost propose des fonctions dédiées aux entreprises (à partir de 39 $ par utilisateur et par an) pour utiliser des fonctions « avancées », telles que l'intégration dans un éco système Microsoft Windows utilisant Active Directory (annuaires LDAP), une sécurité renforcée (authentification multi facteur, chiffrement...), et un support dédié. C'est donc sur les services associés au produit principal que Mattermost Inc. se finance.

Ian Tien, PDG et cofondateur de Mattermost, a déclaré :

« Nous sommes heureux d’annoncer aujourd’hui que Y Combinator Continuity mène un investissement de 50 millions de dollars de la série B dans Mattermost, une alternative open source à Slack et à Microsoft Teams. Avec l’annonce d’aujourd’hui, Mattermost devient le plus important investissement jamais réalisé par YC, série B, et plus important encore, leur plus grand investissement open source à ce jour. YC est rejoint par nos investisseurs existants, Redpoint et S28 Capital, et le nouvel investisseur Battery Ventures.

« Mattermost, société de logiciels à code open source, a prospéré dans des entreprises hautement sécurisées et soucieuses de la protection de la vie privée qui cherchent à accroître leur productivité et à responsabiliser leurs équipes techniques par le biais de la messagerie en milieu de travail. Nous prévoyons d'utiliser ce nouveau financement pour accélérer l'expansion de la communauté et le développement de produits sur un nouveau marché en croissance rapide ».

L’injection de capital suit une série A de 20 millions de dollars en février et une levée de fonds de 3,5 millions de dollars en février 2017, ce qui porte le total des fonds collectés par l’entreprise de Palo Alto (en Californie) à plus de 70 millions de dollars.


Est-ce que Mattermost représente une véritable alternative à Slack ?

Selon Matt Stodolnic, vice-président du marketing chez Mattermost, l’Europe regroupe le plus gros des entreprises qui utilisent cette solution, soucieuses de la conformité au RGPD (il laisse entendre que cette solution est donc conforme au RGPD). L'offre SaaS apporte en outre une évolutivité, une personnalisation de l'interface utilisateur, ainsi qu'un accès à des contrôles avancés et au déploiement de Cloud privé sur AWS.

Mattermost présente de nombreuses fonctionnalités proposées par Slack et plus encore, notamment la possibilité de mettre la solution en marque blanche, ce qui représente une opportunité unique pour les revendeurs. La sécurité est un autre aspect pour lequel Mattermost représente une solution solide, car elle est sécurisée et permet aux entreprises d’exécuter des protocoles existants et/ou développés en internes et fournit un accès complet au code source.

Les perspectives d’avenir

Stodolnic a déclaré que la société utilisera une partie du capital pour accélérer le développement des demandes de fonctionnalités de la communauté via des forums de propositions de fonctionnalités publiques.

« Nous prévoyons d’accélérer nos mises à niveau en matière de sécurité, de conformité et d’expérience utilisateur afin de répondre aux besoins de la liste des sociétés du groupe Global 2000 établie par Forbes ».

De son côté, le PDG a souligné trois choses : :

La collaboration par messagerie devient aussi mainstream que la messagerie électronique et les conférences Web

« Comme le savent ceux d'entre vous qui connaissent déjà Mattermost, nous sommes passionnés par l'opportunité de collaboration par messagerie et par la façon dont elle peut aider les organisations à être plus efficaces. Mattermost, comme d’autres dans cet espace, note la place de la messagerie qui devient aussi mainstream que la messagerie électronique et les conférences Web au sein de l’entreprise. Nous voyons une opportunité de marché de 30 milliards de dollars avec plusieurs gagnants ».

La collaboration par messagerie nécessite une option open source

« L'open source est au cœur de notre approche de la collaboration. Il serait virtuellement impossible d’imaginer l’Internet moderne et les innombrables applications qui en dépendent sans cette nouvelle façon de concevoir des logiciels. L’open source apporte un nouveau niveau d’innovation, d’intégration et de confiance à tous les domaines qu’il aborde, dont les résultats se traduisent à la fois par son adoption généralisée dans l’entreprise et par la montée en puissance d’une nouvelle génération de startups leaders sur le marché. open source à leur base.

« La collaboration par messagerie et l’open source sont au cœur de la suralimentation de l’impact des équipes en donnant aux personnes les moyens de travailler ensemble de manière nouvelle et plus productive. Pour réaliser le plein potentiel de la catégorie, nous pensons que l’espace de collaboration par messagerie a besoin d’une option open source. C’est la raison pour laquelle nous avons lancé Mattermost il y a cinq ans et, avec l’annonce d’aujourd’hui, nous pensons que cette option est pleinement établie ».


Notre communauté open source a contribué au succès de Mattermost

« Mattermost est développé en partenariat étroit avec notre communauté de contributeurs. Aujourd'hui, ils traduisent le logiciel Mattermost en 16 langues. Ils ont démarré des centaines de projets open source basés sur Mattermost. Il y a plus d'un millier de contributeurs au logiciel de base Mattermost et, chaque mois, plus de 10 000 serveurs Mattermost sont téléchargés par le bouche à oreille.

« C’est en partenariat avec notre communauté que nous sommes en mesure d’offrir les avantages de la collaboration en matière de messagerie open source à des organisations comme Uber, Samsung et le département de la Défense, qui peuvent désormais adopter ce nouveau mode de travail d’une manière qui convient parfaitement à leurs besoins. Le succès de ces clients et l'engagement de la communauté Mattermost ont prouvé la valeur unique de la collaboration open source ».

La collaboration est essentielle pour la workforce moderne

Alors que la transformation numérique se fait de plus en plus pressante, des outils tels que Slack, MS Teams et Mattermost feront de même, chacun d’eux occupant une place particulière dans la sphère des communications unifiées, notamment en matière de collaboration.

Une étude récente du marché mondial de la collaboration sur le cloud suggère qu'entre 2019 et 2023, le marché devrait connaître une croissance de 13,2%. Le même rapport de 360 Research indique que le marché du Cloud Collab devrait atteindre 56 millions de dollars d’ici 2023.

Il restera donc essentiel pour les éditeurs de cet espace de continuer à repousser les limites et à fournir un accès à des fonctionnalités facilitant la collaboration en temps réel pour les travailleurs, où qu’ils se trouvent.

Slack est un logiciel de collaboration en équipe basé sur le cloud, principalement utilisé pour la communication interne entre équipes. Les entreprises, les startups et même les projets open source du monde entier l'utilisent pour échanger avec leurs collègues et les membres du projet. Slack est gratuit avec des fonctionnalités limitées tandis que la version entreprise payante a des fonctionnalités premium

Slack est évalué à 20 milliards de dollars en juin 2019. Vous pouvez deviner le type d'impact qu'il a eu sur le secteur de la technologie et il est certain que de plus en plus de produits tentent de concurrencer Slack.

« Avec ce cycle, nous visons à rendre mainstream la messagerie open source. Nous sommes reconnaissants à la nouvelle génération de leaders open source, parmi lesquels GitLab, HashiCorp et Elastic, de nous avoir montré la voie à suivre et, plus important encore, à notre communauté et à nos clients pour leur soutien continu tout au long de ce parcours », a conclu le PDG de Mattermost.

Source : Mattermost

Et vous ?

Aviez-vous déjà entendu parlé de Mattermost ?
L'avez-vous déjà utilisé ? Qu'en avez-vous pensé ?
Mattermost représente-t-il une véritable alternative à Slack ?
Qu'est-ce qui peut, selon-vous, expliquer la raison pour laquelle les services de messagerie instantanée gagne de plus en plus de terrain en entreprise au détriment des moyens de communication traditionnels comme les mails ?
Un service de messagerie open source mainstream en entreprise, ambitieux ou totalement illusoire ?

Voir aussi :

GitHub supprime de sa plateforme les versions open source de DeepNude, l'application qui crée des images de femmes nues en quelques secondes
Un ingénieur de Microsoft accuse l'équipe ReactOS de plagiat du code source du noyau de Windows pour le développement de l'OS open source
Google rend open source la bibliothèque C++ qu'il utilise pour l'analyse des règles dans les fichiers robots.txt et formalise la spécification REP
La NSA assigne des développeurs au projet Coreboot, une alternative open source au BIOS et à l'UEFI, ne faudrait-il pas s'en inquiéter ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de 4bstract
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 10/07/2019 à 14:36
Aviez-vous déjà entendu parlé de Mattermost ? L'avez-vous déjà utilisé ? Qu'en avez-vous pensé ?
Oui, déjà testé et de mon avis personnel, il s'agit d'un outil de messagerie instantanée plutôt standard.

Mattermost représente-t-il une véritable alternative à Slack ?
Absolument, mon utilisation des deux outils reste limitée mais je peux au moins dire qu'elles sont relativement équivalentes. Points bonus pour Mattermost pour son côté Open Source tout en ayant une offre de qualité (en me basant sur l'article).

Qu'est-ce qui peut, selon-vous, expliquer la raison pour laquelle les services de messagerie instantanée gagne de plus en plus de terrain en entreprise au détriment des moyens de communication traditionnels comme les mails ?
Les messageries instantanées sont plus pratiques sur de nombreux points. Moins formelles et plus rapides que les mails (tenir une conversation par mail prend des années ). Moins intimes et gênantes que le téléphone (parfait pour les gens introvertis !). À terme, mon opinion est que les messageries instantanées seront utilisées en parallèle des autres outils de communication en entreprise.

Un service de messagerie open source mainstream en entreprise, ambitieux ou totalement illusoire ?
Pas illusoire mais tout de même très ambitieux. Seul le futur pourra nous dire ce qu'il en adviendra.
4  0 
Avatar de codeAddict
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 10/07/2019 à 21:00
Peut être qu'avec ces 50 millions, ils auront de quoi payé des développeur Qt et ils pourront développer un client natif au lieu d'électron, Cela serait une belle nouvelle pour la planète. Un client chat qui ne consomme pas plein de RAM et de CPU comme avant 2010.
2  2 
Avatar de champomy62
Membre averti https://www.developpez.com
Le 10/07/2019 à 21:03
Citation Envoyé par codeAddict Voir le message
Peut être qu'avec ces 50 millions, ils auront de quoi payé des développeur Qt et ils pourront développer un client natif au lieu d'électron, Cela serait une belle nouvelle pour la planète. Un client chat qui ne consomme pas plein de RAM et de CPU comme avant 2010.
Pas mal vrai. C'est juste un raccourci vers le site web ...
0  0 
Avatar de kilroyFR
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 10/07/2019 à 14:35
Et allez, une de plus; surement merveilleuse ... comme les autres

On aura tout fait dans la boite; slack (la pire pour moi), jabber, skype, teams...
0  2