Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft publie le code source du noyau Linux léger utilisé dans WSL2
Sous licence GPL version 2

Le , par Stéphane le calme

146PARTAGES

16  0 
WSL 2 est une nouvelle version de l’architecture qui permet au sous-système Windows pour Linux d’exécuter des fichiers binaires ELF64 Linux sous Windows. Cette nouvelle architecture, qui utilise un véritable noyau Linux, modifie la façon dont ces binaires Linux interagissent avec Windows et le matériel de votre ordinateur, tout en offrant la même expérience utilisateur que dans WSL 1 (la version actuellement disponible en version stable). WSL 2 offre des performances de système de fichiers beaucoup plus rapides et une compatibilité totale des appels système, ce qui vous permet d'exécuter davantage d'applications comme Docker!

WSL 2 inclut donc un véritable noyau Linux qui vous permet d’exécuter davantage de logiciels Linux sous Windows et offrant de meilleures performances que WSL 1.

Cette nouvelle version de WSL 2 utilise les fonctionnalités Hyper-V pour créer une machine virtuelle légère avec un noyau Linux minimal. Il faut s’attendre à une meilleure compatibilité avec les logiciels Linux, y compris la prise en charge de Docker, et « une augmentation spectaculaire des performances du système de fichiers ».

La machine virtuelle se lancera automatiquement au démarrage et utilisera un peu de mémoire en arrière-plan, mais Microsoft promet qu'elle « a une petite empreinte mémoire ». Vous pouvez exécuter la commande wsl --shutdown si vous souhaitez arrêter la machine virtuelle en arrière-plan.

WSL 2 fait partie des versions de développement de Windows 10 20H1, dont la sortie est prévue pour avril 2020.


Un référentiel GitHub du code source du noyau Linux utilisé dans WSL2

L’éditeur explique dans son référentiel que « le noyau Linux est fourni uniquement selon les termes de la licence publique générale GNU version 2 (GPL-2.0), comme indiqué dans LICENSES / preferred / GPL-2.0, avec une exception syscall explicite décrite dans LICENSES / exceptions / Linux-syscall-note , comme décrit dans le fichier COPYING ».

La licence décrite dans le fichier COPYING s'applique au code source du noyau dans son ensemble, bien que les fichiers source individuels puissent avoir une licence différente qui doit être compatible avec la GPL-2.0. Il s’agit notamment de :
  • GPL-1.0 +: Licence publique générale GNU v1.0 ou ultérieure
  • GPL-2.0 +: Licence publique générale GNU v2.0 ou ultérieure
  • LGPL-2.0 : Licence publique générale de la bibliothèque GNU v2 uniquement
  • LGPL-2.0 +: Licence publique générale de la bibliothèque GNU v2 ou ultérieure
  • LGPL-2.1: Licence publique générale limitée GNU v2.1 uniquement
  • LGPL-2.1 +: Licence publique générale limitée GNU v2.1 ou ultérieure

De plus, des fichiers individuels peuvent être fournis sous une double licence, par exemple. une des variantes compatibles GPL et sous une licence permissive telle que BSD, MIT, etc.

Les fichiers d’en-tête UAPI (User-space API), qui décrivent l’interface des programmes de l’espace utilisateur avec le noyau, constituent un cas particulier. Selon la note contenue dans le fichier COPYING du noyau, l’interface syscall est une frontière claire, qui n’étend les exigences de la GPL à aucun logiciel qui l’utilise pour communiquer avec le noyau. Étant donné que les en-têtes UAPI doivent pouvoir être inclus dans tout fichier source créant un exécutable s'exécutant sur le noyau Linux, l'exception doit être documentée par une expression de licence spéciale.

La manière habituelle d’exprimer la licence d’un fichier source consiste à ajouter le texte passe-partout correspondant dans le commentaire supérieur du fichier. En raison du formatage, des fautes de frappe, etc., ces "passe-partout" sont difficiles à valider pour les outils utilisés dans le contexte du respect des licences.

Une alternative au texte passe-partout est l'utilisation d'identificateurs de licence SPDX (Software Package Data Exchange) dans chaque fichier source. Les identificateurs de licence SPDX sont des analysables par machine et des raccourcis précis pour la licence sous laquelle le contenu du fichier est ajouté. Les identifiants de licence SPDX sont gérés par le groupe de travail SPDX de la Linux Foundation et ont été approuvés par les partenaires du secteur, les fournisseurs d'outils et les équipes juridiques.

Le noyau Linux requiert l'identifiant SPDX précis dans tous les fichiers source. Les identifiants valides utilisés dans le noyau sont décrits dans la section Identifiants de licence et ont été extraits de la liste officielle des licences SPDX à cette adresse, ainsi que des textes de licence.

Nouvelles commandes WSL

Il ne faut pas oublier que WSL2 s’accompagne de nouvelles commandes pour vous aider à contrôler et afficher vos versions et distributions WSL.

wsl --set-version <Distro> <Version>

Utilisez cette commande pour convertir une distribution utilisant l’architecture WSL 2 ou l’architecture WSL 1.

: la distribution Linux spécifique (par exemple «Ubuntu»)

: 1 ou 2 (pour WSL 1 ou 2)

wsl --set-default-version <Version>
Modifie la version d'installation par défaut (WSL 1 ou 2) pour les nouvelles distributions.

wsl --shutdown
Arrête immédiatement toutes les distributions en cours et la machine virtuelle à utilitaire léger WSL 2.

« La machine virtuelle qui alimente les distributions WSL 2 est quelque chose que nous souhaitons gérer entièrement pour vous. Nous la mettons donc en place lorsque vous en avez besoin et la fermons lorsque vous en avez fini. Dans certains cas, vous souhaiterez peut-être l’arrêter manuellement. Cette commande vous permet de le faire en mettant fin à toutes les distributions et en arrêtant la machine virtuelle WSL 2 ».

wsl --list --quiet
Ne liste que les noms de distribution.

Cette commande est utile pour les scripts car elle ne sort que les noms des distributions que vous avez installées sans afficher d’autres informations telles que la distribution par défaut, les versions, etc.

wsl --list --verbose
Affiche des informations détaillées sur toutes les distributions.

Cette commande répertorie le nom de chaque distribution, l’état de la distribution et la version qu’elle exécute. Elle indique également les distributions par défaut avec un astérisque.

Source : Microsoft

Voir aussi :

Windows 10 se rapproche de 50 % de part de marché, pendant que Chrome continue sa croissance, selon Netmarketshare
Windows : Jusqu'à 20% de réduction sur tous les logiciels ! Avantage Club developpez.com offert par GoodOffer24
Opera lance Opera GX, le premier navigateur au monde dédié aux jeux vidéo, actuellement disponible sous Windows
Apple met l'application iCloud à disposition des utilisateurs de Windows 10 au travers du Microsoft Store

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Stéphane le calme
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 19/08/2019 à 9:52
Windows 10 Insider Preview Build 18963 apporte la possibilité de voir la température du GPU,
et donne un sursis à Paint et WordPad

La température du GPU arrive dans le gestionnaire de tâches

L’une des demandes de longue date que Microsoft a eu pour le Gestionnaire de tâches est d’ajouter une prise en charge de la surveillance de la température. Avec la version actuelle, l'éditeur fait des progrès dans ce sens. Si vous avez une carte GPU dédiée, Windows va désormais afficher la température actuelle dans l'onglet Performance.


Remarques:
  • L'affichage de la température du GPU dans le Gestionnaire des tâches n'est actuellement pris en charge que si vous possédez une carte GPU dédiée.
  • Vous aurez peut-être besoin d'un pilote graphique mis à jour pour voir la température. Spécifiquement, celui qui supporte la version 2.4 (ou supérieure) de WDDM est requis. Pour vérifier la version de votre PC, appuyez sur WIN + R et entrez dxdiag. Sous l'onglet Affichage, votre version WDDM sera indiquée à côté de Driver Model.
  • Actuellement, la valeur de température est uniquement prise en charge en degrés Celsius.

Renommer vos bureaux virtuels

Les bureaux virtuels existent pour vous aider à séparer visuellement et cognitivement différentes tâches sur votre PC. Ils peuvent également être utiles lors de présentations - vous permettant de préparer des démonstrations sur différents ordinateurs de bureau. Plusieurs utilisateurs ont demandé à Microsoft la possibilité de définir des noms pour leurs différents ordinateurs de bureau, afin de contribuer à la séparation des espaces de travail. Microsoft l'a implémenté dans cette build.

Avec la modification, lorsque vous ouvrez la vue des tâches (en sélectionnant le bouton Vue des tâches dans la barre des tâches ou en appuyant sur les touches WIN +,), un clic sur le nom de votre bureau le transformera désormais en un champ éditable dans lequel vous pouvez définir le nom qui peut être tout ce que vous voulez (y compris des emoji). Vous pouvez également cliquer avec le bouton droit de la souris sur la vignette du bureau souhaité dans la vue des tâches. Un menu contextuel contenant une entrée Renommer apparaît. Si aucun autre bureau n’a encore été créé, sélectionnez « Nouveau bureau » dans la vue des tâches pour commencer. Il faut noter que les noms persistent au redémarrage.


Amélioration de la page Fonctions facultatives dans les paramètres

Sur la base des retours des utilisateurs, Microsoft a apporté plusieurs améliorations à la convivialité de la page Fonctions facultatives dans Paramètres (Paramètres> Applications et fonctionnalités> Fonctions facultatives). Elles commencent maintenant à être déployées auprès des initiés dans l'anneau rapide.

  • Sélection multiple: vous pouvez désormais sélectionner et installer plusieurs fonctionnalités optionnelles simultanément.
  • Meilleure gestion des listes: vous pouvez désormais parcourir des listes de fonctions optionnelles et les trier par nom, taille et date d'installation.
  • Informations plus utiles: Vous pouvez maintenant voir la date d’installation de chaque fonction optionnelle dans la liste ‘Fonctions installées’. Microsoft a également ajouté des dépendances de fonctionnalités à la description de chaque fonctionnalité optionnelle dans la liste des fonctionnalités disponibles pour l'installation.
  • Navigation de page simplifiée: affichez le statut de vos dernières installations / désinstallation / annulation directement sur la page principale de la section "Dernières actions". Vous pouvez maintenant ajouter des fonctionnalités optionnelles et consulter votre historique via des dialogues contextuels, pour que vous n'ayez jamais à quitter la page principale.



Paint et WordPad sont relégués au statut de fonctionnalité facultative dans Windows 10

Suite à une crise de nostalgie des fidèles de Paint, Microsoft a annulé son intention de supprimer l’application classique de son système d’exploitation. Bien que la société ait tenu sa promesse d'inclure l'application dans la mise à jour de Windows 10 mai 2019, elle n'a pas entièrement renoncé à faire en sorte que les utilisateurs migrent vers sa nouvelle application Paint 3D pour leurs besoins de retouche d'image.

En effet, la dernière préversion de la mise à jour 20H1 pour Windows 10 montre que la société a ajouté une autre application héritée à sa liste de résultats: WordPad. WordPad et l'application classique Paint se trouvent désormais dans la liste des fonctionnalités optionnelles de Windows 10, rejoignant ainsi d'autres marques de Windows, telles que Windows Media Player et Internet Explorer.

Cela signifie que ces deux applications pourront être désinstallées dans une future version de Windows, probablement 20H1, car la version 18963 est une préversion de cette branche du développement de Windows 10. Une version précédente avait déjà inclus un espace réservé pour Microsoft Paint dans la liste des fonctionnalités facultatives, mais celle-ci n'était pas fonctionnelle à ce moment-là. Cependant, vous pouvez désormais désinstaller les deux applications immédiatement, si vous le souhaitez.

Bien sûr, les fonctionnalités optionnelles peuvent toujours être réinstallées, ce qui signifie que Paint n'est pas prêt de disparaître. Microsoft envisageait de maintenir l'application en vie via le Microsoft Store de toute façon. Il ne faut surtout pas espérer que l'application reçoive de nouvelles fonctionnalités de si tôt, surtout que l'éditeur pousse les utilisateurs vers Paint 3D, plus moderne que son prédécesseur.

Ajout de la vitesse du curseur de la souris aux paramètres

Comme certains initiés l’ont remarqué, vous pouvez désormais définir la vitesse du curseur de votre souris à partir de Paramètres! Il s’agit du dernier élément des efforts plus vastes de l'éditeur visant à faire converger les expériences de configuration et de panneau de configuration. Vous pouvez trouver le paramètre sous Paramètres> Périphériques> Souris.


Modifications générales, améliorations et correctifs pour PC

  • Nous avons résolu le problème suivant: lorsqu’il est connecté via un réseau cellulaire ou Ethernet, l’état du réseau indique que vous n’êtes pas connecté, même si vous avez réussi à utiliser le réseau.
  • Nous avons corrigé un problème entraînant la sélection de candidats dans la fenêtre des candidats de prédiction pour l'IME japonais ne correspondant parfois pas à la chaîne de composition.
  • Nous avons résolu le problème suivant: la sélection de candidats via les touches numériques du nouvel EMI en chinois simplifié ne correspondait pas à la chaîne de composition.
  • Nous avons corrigé un problème affectant la vitesse de frappe sur le bureau distant.
  • Nous avons résolu le problème suivant: lors de l'utilisation du panneau emoji à certains endroits où une langue est-asiatique était active, il se fermait automatiquement après la saisie d'un seul emoji, même si l'option de le garder ouvert était activée.
  • Nous avons résolu le problème suivant: une très longue chaîne saisie avec le clavier télex vietnamien sans validation pouvait entraîner le blocage de l'application sous-jacente.
  • Nous avons corrigé un problème récent dans lequel le clavier tactile saisissait un point lorsque vous appuyez sur la touche d'espacement lorsque vous tapez en coréen.
  • Nous avons résolu un problème qui entraînait l'arrêt de la recherche si la stratégie de groupe Autoriser la personnalisation de l'entrée était définie sur Désactivé.
  • Nous avons corrigé un problème entraînant une recherche qui ne renvoyait pas les résultats après une déconnexion d'Internet lors de l'utilisation d'un compte local.
  • Nous avons corrigé un problème qui pouvait rendre la zone de recherche invisible dans la barre des tâches si vous ouvriez le menu Démarrer pendant qu'une mise à jour était en attente sur votre système.
  • Nous avons corrigé un problème pour ceux qui utilisaient la nouvelle expérience Cortana, où Win + C n’élevait pas Cortana.
  • Nous avons résolu un problème qui entraînait la synchronisation des calendriers iCloud avec l'application Calendrier.
  • Afin de contribuer à réduire l'encombrement du disque, l'application Connect est désormais disponible en tant que fonctionnalité facultative téléchargeable dans les paramètres.
  • Nous avons corrigé un problème empêchant Windows Hello de configurer dans les versions récentes.
  • Nous avons corrigé un problème récent dans lequel si les paramètres sonores étaient ouverts et que vous utilisiez les touches de volume matérielles de votre PC pour mettre à jour le volume, le curseur de volume principal dans Paramètres pourrait ne pas rester synchronisé avec la valeur actuelle.
  • Nous avons corrigé un problème entraînant l'affichage d'une liste déroulante des paramètres graphiques pour les applications Microsoft Store vides.
  • Nous avons corrigé un problème ayant une incidence sur la fiabilité de la capture Snip & Sketch dans les versions récentes.

Source : Microsoft

Et vous ?

Utilisez-vous Paint ? Si oui, allez-vous passer à Paint 3D ?
Que pensez-vous de ce sursis accordé par Microsoft ?
Que pensez-vous de Paint et de Paint 3D ? Utilisez-vous plutôt un autre logiciel pour vos retouches photos ? Lequel et pourquoi ?
Utilisez-vous WordPad ?
Quelles sont les nouveautés qui vous intéressent le plus ?
7  0 
Avatar de abriotde
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 01/07/2019 à 14:21
Pour moi le principe de match des appel système Linux vers appel système Windows (à la manière de Wine pour l'inverse) est ce qu'il y a de plus performant (même si l'on perd forcément en performances par rapport à du natif). C'est aussi ce qu'il y a de plus léger.
Maintenant Linux tourne dans une VM presque à côté de Windows en utilisant au mieux la virtualisation hardware. (par rapport a une classique virtualisation dans Windows ou Windows est utilisé comme hyperviseur.) Mais dans ce cas on perd la mémoire d'un noyaux, plus une couche de virtualisation, avec toutes les failles que cela inclut... ce qui perd de l'intérêt surtout dans le cas général ou rien ne tourne dessus. Le seul intérêt est une compatibilité total puisqu’alors aucun appel système n'est pas implémenté. Mais en avait on vraiment besoin? Oui si Windows est très en retard sur Linux...
Pour moi la seul vrai raison explicable de faire ainsi ait que Windows voulait en donner plus, plus de Linux sans ce casser la tête, ils se sont dis tant pis, on virtualise on s'en fiche de la perte mémoire que cela occasionne, de toutes façon les PC sont puissant maintenant... Et ce raisonnement surtout pour un OS est très business mais mauvais à long terme... le patch de patch n'est pas viable...
1  0 
Avatar de earhater
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 01/07/2019 à 16:48
@abriote d'autant plus que ça utilise hyper-v disponible uniquement dans les versions pros de windows :/
1  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 01/07/2019 à 19:24
@abriote d'autant plus que ça utilise hyper-v disponible uniquement dans les versions pros de windows :/
Je pense que c'est utilisable avec la version standard également. Et il s'agit je pense d'un conteneur, pas d'une VM, hyper-v peut gérer les deux.
0  0 
Avatar de cd090580
Membre actif https://www.developpez.com
Le 01/07/2019 à 23:00
Ce qui veut die qu'on ne pourra plus utiliser d'autre logiciels de virtualisation( VirtualBox, QEMU,....) et qu'en plus on va devoir consommer quelques gigas de plus pour l'installation de Hyper-V (uniquement sur Win Pro en plus)
0  0