Deux nouvelles questions sur la transparence de l'« Open Bar »
Par Mme Isabelle Attard et Mme Joëlle Garriaud-Maylam deux parlementaires

Le , par zoom61, ResponsableLibres & Open source
Deux nouvelles questions sur la transparence de l'« Open Bar »
par Mme Isabelle Attard et Mme Joëlle Garriaud-Maylam deux parlementaires


Lors de l'émission Cash Investigation du 18 octobre 2016 qui a consacrée une large partie sur l'accord entre Microsoft et la Défense. Dans les semaines suivantes, l'April avait demandé la création d'une commission d'enquête parlementaire concernant les relations entre l'État et Microsoft.

C'est maintenant autour de deux parlementaires de demander au ministre de la Défense de faire preuve de transparence sur l'accord « Open Bar » qui a été établit avec Microsoft.

Mme Joëlle Garriaud-Maylam avait posé une question en 2014 sur les risques de perte de souveraineté. Elle repose une question sur le coût que cette opération, car elle est passée d'environ 80 millions d'Euro à 120 millions :
Question écrite n° 24267 de Mme Joëlle Garriaud-Maylam (Français établis hors de France - Les Républicains)
...
Mme Joëlle Garriaud-Maylam interroge M. le ministre de la défense sur les conditions de passation de son contrat-cadre avec Microsoft – dit « contrat open bar ».
...
Elle relève des apparentes contradictions entre la réponse publiée le 24 avril 2014 (p. 985) à sa question écrite n° 10694 du 27 février 2014 (p. 510) et certaines informations relayées par la presse, notamment par l'émission « cash investigation » du 18 octobre 2016.

Mme Isabelle Attard avait en 2013 déjà posée une question au ministre, mais elle n'avait jamais eu de réponse. À son tour, elle repose une nouvelle question sur le contenu de l'accord de sécurité qui a été passé entre l'Etat français et Microsoft :
Mme Isabelle Attard interroge M. le ministre de la défense sur le périmètre et le contenu de l' « accord de sécurité » passé entre l'État français et la société Microsoft. Dans l'émission Cash Investigation du 18 octobre 2016, le directeur des affaires juridiques de la branche française du géant américain a annoncé que « l'État français a un accord avec Microsoft pour bénéficier de toutes les informations techniques et de sécurité concernant les logiciels qu'il utilise ». La députée souhaiterait savoir quelles sont les obligations de Microsoft, comment cet accord assure que toutes les failles de sécurité sont rapportées dans les meilleurs délais et de l'efficacité des corrections apportées...

Source : April

Et vous ?
Faites-vous partis des personnes qui se posent les même questions ?
Que pensez-vous des non réponses des différents intéressés ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Ingénieur H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)
Ingénieur intégration, validation, qualification du système de drone H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)
Responsable transverse - engagement métiers H/F
Safran - Ile de France - Corbeil-Essonnes (91100)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Responsable bénévole de la rubrique Libres & Open Source : zoom61 -